SNCB: résultat opérationnel meilleur que prévu mais toujours dans le rouge

07/09/12 à 16:38 - Mise à jour à 16:38

Source: Trends-Tendances

L'opérateur ferroviaire SNCB a enregistré un résultat opérationnel (EBITDA) "meilleur que prévu", de -8,5 millions d'euros au premier semestre, contre -65,9 millions d'euros lors de la même période de 2011, a-t-il annoncé vendredi, indiquant commencer "à récolter les fruits de son plan d'économies".

SNCB: résultat opérationnel meilleur que prévu mais toujours dans le rouge

© Image Globe

Pour l'année 2009, le résultat opérationnel s'était enfoncé à -288 millions d'euros, avant de remonter depuis. L'année 2010 s'était en effet clôturée sur un EBITDA de -126,3 millions d'euros et 2011 sur un résultat de -107,7 millions d'euros.

"Avec un cash flow de -8,5 millions d'euros pour le premier semestre 2012, l'EBITDA est en progression par rapport aux -47,6 millions d'euros budgétés pour cette même période", souligne dans un communiqué la SNCB.

Selon l'opérateur ferroviaire, le plan d'économies adopté en octobre 2011 "porte clairement ses fruits" et permet à la SNCB de "respecter ses engagements financiers au sein du groupe" SNCB. Le plan de la SNCB prévoit un retour à l'équilibre dès 2015.

"Les résultats du 1er semestre de 2012 sont certes encourageants mais il est impératif de poursuivre nos efforts pour maintenir cette avance et atteindre notre objectif, à savoir l'équilibre financier", a résumé le CEO de la SNCB, Marc Descheemaecker, cité dans le communiqué.

Par ailleurs, la SNCB a transporté depuis le début de l'année 2012 plus de 119 millions de voyageurs, ce qui représente une légère augmentation (+0,5%) par rapport au premier semestre 2011.

En matière de sécurité, 80% du matériel, soit un peu plus de 800 engins, était équipé du système de sécurité TBL1+. En 2013, l'ensemble

des 1.021 locomotives et automotrices de la SNCB seront sécurisées avec ce système d'aide au freinage.

Enfin, la SNCB souligne les effets bénéfiques de son plan d'action visant, par le biais de 117 mesures, à améliorer la ponctualité.

Celle-ci est ainsi passée au premier semestre de 87% à 87,9% avant neutralisation et de 91,7% à 92,8% après neutralisation par rapport à la

même période de 2011.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires