Plan taxis - La plan proposé par Pascal Smet crée de la tension dans le secteur

27/05/17 à 18:36 - Mise à jour à 18:37

Source: Belga

(Belga) A deux jours d'une première série d'auditions d'acteurs du secteur en commission de l'infrastructure du parlement bruxellois, il apparaît que le plan taxis élaboré à l'initiative du ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) suscite une certaine tension au sein du front commun constitué initialement en opposition à Uber et, à présent, au plan du ministre.

En atteste un message diffusé en fin de semaine par la Fédération Belge des Taxis (FeBeT), Elite, Taxis United, ATB, UPETB et UPETTC faisant part de leur décision à l'unanimité de proposer aux taximen d'envoyer le préavis -de 3 mois- du renvoi des "PDA", les smartphones de connexion à la centrale des Taxis verts. Motif invoqué et confirmé samedi par Sam Bouchel, représentant de la FeBeT: la rupture du front commun par la centrale des Taxis verts, qui "soutient de nombreux aspects du plan", et agit, ce faisant "contre les intérêts des gens qui roulent pour elle", a commenté M. Bouchal, au nom du front commun. (Belga)

Nos partenaires