Le ministre Vandeput déplore qu"on utilise immédiatement l'arme de la grève"

14/04/16 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Belga

(Belga) Le ministre de la Fonction publique, Steven Vandeput, regrette que l'on utilise immédiatement l'arme de la grève, plutôt que de laisser le temps à la concertation sociale pour la mise en ?uvre des mesures décidées, a-t-il réagi jeudi alors que le syndicat socialiste CGSP Amio a appelé les fonctionnaires fédéraux à une grève de 24 heures le 26 avril pour protester contre les mesures décidées dans le cadre de l'ajustement budgétaire.

Le ministre Vandeput déplore qu"on utilise immédiatement l'arme de la grève"

Le ministre Vandeput déplore qu"on utilise immédiatement l'arme de la grève" © BELGA

"Personnellement, je pense que les syndicats mènent le mauvais combat. Il est en effet inéluctable que nous devions tous travailler plus longtemps et que certains excès du système ne sont plus socialement payables et justifiables", ajoute le ministre. Selon Steven Vandeput, "de nombreux fonctionnaires comprennent bien qu'ils devront travailler plus longtemps". Le ministre appelle enfin le syndicat à consacrer son énergie non pas à faire grève mais à mener un dialogue sur le travail faisable. (Belga)

Nos partenaires