Laminoirs de Longtain: priorité de reprise à Stéphan Jourdain

05/03/15 à 19:13 - Mise à jour à 19:12

Source: Belga

Le tribunal de commerce de Charleroi a octroyé, jeudi, la priorité de reprise des Laminoirs de Longtain à l'offre de l'homme d'affaire Stéphan Jourdain, via sa société "Vieux Waleffe". Le transfert des actifs est prévu le 20 mars. 36 travailleurs sur 109 seront repris.

Laminoirs de Longtain: priorité de reprise à Stéphan Jourdain

Image d'illustration. © istock

L'offre de reprise des Laminoirs de Longtain de Stéphan Jourdain, valable jusqu'au 5 mars à 16 heures, a finalement eu la priorité face à l'offre concurrente du duo d'hommes d'affaire Strazzante-Facella.

Stéphan Jourdain deviendra l'actionnaire majoritaire de la future entité (51%). La Région Wallonne, via la Sogepa, détiendra 49% du capital à hauteur d'1,75 million d'euros.

L'offre, déposée le 2 mars dernier par Stéphan Jourdain, comprend, selon le journal L'Echo, un montant de 505.000 euros comme prix de base de la reprise des actifs. Un montant confirmé par le SETCa.

Sept employés et 29 ouvriers sont concernés dans le plan de reprise. La production, qui devrait reprendre avant la fin mars, s'élèvera en principe à 20.000 tonnes de tubes au terme de la première année et à 50.0000 tonnes au terme de la troisième. Le personnel sera réengagé aux mêmes conditions salariales et à fonction égale. Une enveloppe de 2 millions d'euros pour les investissements est par ailleurs annoncée.

L'offre de reprise fait encore état de contacts commerciaux "exploratoires" pour permettre un redémarrage immédiat. Outre une entrée dans le capital à hauteur d'1,75 millions de la Sogepa, un prêt sur sept ans d'1,25 million d'euros serait par ailleurs octroyé.

Du côté syndical, on insiste sur le volet social des quelque 70 travailleurs non repris. "Une solution globale pour l'ensemble des travailleurs a toujours été notre priorité", souligne Philippe Bertleff du SETCa. "Nous insistons en première instance pour que la Région s'engage à avancer les 3 millions d'euros nécessaires pour réaliser tout de suite le volet social. Nous espérons ensuite que tout sera mis en oeuvre pour réaliser la vente de terrains industriels des Laminoirs à la ville de La Louvière pour un montant d'1,2 million d'euros et pour récupérer un compte d'1,8 million d'euros chez l'ancien actionnaire espagnol Condesa."

En savoir plus sur:

Nos partenaires