Feu vert pour Tecteo quant au rachat des Editions de L'Avenir

27/03/14 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Trends-Tendances

L'Autorité belge de la concurrence a approuvé mercredi le rachat des Editions de L'Avenir par l'intercommunale Tecteo, indique-t-elle dans un communiqué de presse. Cette autorisation est toutefois assortie de la condition d'empêcher Tecteo d'obtenir des informations commerciales concernant ses concurrents lorsque ceux-ci diffusent des encarts publicitaires dans les titres du groupe Editions de L'Avenir.

Feu vert pour Tecteo quant au rachat des Editions de L'Avenir

Tecteo avait annoncé le 6 septembre dernier le rachat des Editions de L'Avenir au groupe Corelio pour un montant qui s'élèverait à 26 millions d'euros. La décision du rachat avait été prise par le conseil d'administration de Tecteo SA, filiale privée créée en 2012 et chargée d'accomplir l'ensemble des tâches opérationnelles et stratégiques pour le compte de Tecteo SCRL, c'est-à-dire l'intercommunale.

Dans la décision rendue mercredi, le collège de la concurrence approuve le rachat mais y joint une condition. Les informations commerciales des concurrents de Tecteo, et plus particulièrement de sa filiale Voo, tels Belgacom ou Base, ne pourront pas être transmises à l'intercommunale.

"Le Collège a pris en compte les différents engagements proposés par les parties afin d'empêcher Tecteo d'avoir accès à certaines données commerciales sensibles de ses concurrents lorsque ceux-ci réservent des campagnes publicitaires dans les titres de presse du groupe Editions de l'Avenir", indique l'Autorité. Ces engagements, qui faisaient partie du dossier remis par Tecteo, sont valables pour une durée de cinq ans.

Tecteo satisfaite de ce feu vert "Nous sommes contents que l'Autorité de la concurrence ait accepté les propositions faites pour garantir le respect de la concurrence", a brièvement commenté Patrick Blocry, porte-parole de l'intercommunale liégeoise Tecteo. Aucun calendrier ne serait encore fixé quant au rachat officiel des Éditions de l'Avenir. "Nous attendions que cette décision tombe, nous allons pouvoir avancer", a-t-il ajouté.

Thierry Dupiereux, rédacteur en chef des Éditions de l'Avenir, souligne quant à lui que ce feu vert de l'Autorité de la concurrence n'est qu'une étape dans la procédure. "Le rachat devrait être effectif d'ici quelques jours. Nous attendons que les choses concrètes se mettent en place afin de savoir dans quelle entreprise nous devrons évoluer et quels seront les projets du nouvel actionnaire", a-t-il commenté.

Philippe Leruth, journaliste à l'Avenir et ancien vice-président de la Fédération européenne des journalistes, souligne que cette décision favorable marque la fin d'une période d'incertitude "où des investissements étaient tenus en suspens, ce qui était très gênant pour tout le monde".

Quant au projet de création d'un grand pôle média rapprochant IPM et Les Editions de l'Avenir, aucune nouvelle avancée n'aurait été réalisée.

Nos partenaires