Des proches du "Madoff chinois" jugés pour trafic d'or

25/11/16 à 12:50 - Mise à jour à 12:52

Source: Belga

(Belga) Cinq personnes liées au "Madoff chinois" sont en procès en Chine pour trafic d'or, a annoncé un média officiel vendredi, dans le premier volet judiciaire d'une vaste affaire d'escroquerie à 7 milliards d'euros.

Les accusés sont soupçonnés d'avoir fait acheminer un total de 1.239 lingotins d'un poids total de 125 kilos de la province chinoise du Yunnan (sud-ouest) jusqu'à la Birmanie voisine, a indiqué la télévision publique CCTV. Selon CCTV, les cinq personnes auraient agi sur ordre du président du groupe Yucheng, maison-mère de l'ex-société financière Ezubao. Celle-ci, qui a fait faillite début 2016, avait mis en place l'une des plus grandes fraudes de l'histoire, extorquant 50 milliards de yuans (7 milliards d'euros) à 900.000 clients, surtout des petits épargnants. Ezubao proposait des produits financiers au rendement mirifique (de 9 à 14,6% par an), mais utilisait en réalité l'épargne des nouveaux clients pour rétribuer les plus anciens, avait indiqué la police. La justice avait inculpé en août dernier 26 personnes pour fraude et financement illégal, dont le président de Yucheng, Ding Ning, surnommé "le Madoff chinois", du nom du financier new-yorkais au coeur d'un scandale similaire en pleine crise de 2008. Les cinq accusés en procès auraient organisé à plusieurs reprises le passage illégal d'employés de Yucheng en Birmanie en 2015 pour y acheminer l'or, selon CCTV. Aux cours mondiaux actuels, la valeur totale du métal précieux passé frauduleusement avoisine les 4,5 millions d'euros. Dans sa stratégie d'expansion à l'international, Yucheng avait créé une banque en Birmanie, selon le journal pékinois Xinjingbao (Beijing News). (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires