De Lijn: "Le dialogue social réduit à néant"

23/05/18 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Belga

"Le dialogue social est réduit à néant chez De Lijn", a déclaré mercredi Rita Coeck du syndicat socialiste ACOD, à la suite de l'accord conclu entre la direction et l'ACV sur la restructuration.

De Lijn: "Le dialogue social réduit à néant"

© Belga

Chez De Lijn, 286 fonctions d'employé sont appelées à disparaître sur un total de 1.500 emplois en raison de la nouvelle structure des services de support. Il n'y aura pas de licenciements secs. L'accord prévoit aussi 16 lieux de travail possibles pour toute la Flandre au lieu de cinq sièges provinciaux actuellement. 75 coaches seront déployés pour un meilleur encadrement des chauffeurs.

Un accord avec l'ACV était suffisant pour l'adoption d'une nouvelle CCT. Les syndicats ACOD et ACLVB avaient indiqué qu'ils ne négocieraient plus après une concertation qui n'avait rien donné. "Légalement, une telle CCT avec un syndicat est possible. Mais, est-ce raisonnable pour une paix sociale durant ces prochaines années ? Non, naturellement, c'est un coup dur", estime Rita Coeck. L'ACOD va faire état de l'accord à sa base. Le syndicat examinera sur le fond l'accord qui compte 25 pages.

En savoir plus sur:

Nos partenaires