COP 21: la Banque mondiale veut développer les énergies vertes dans les pays pauvres

08/04/16 à 07:58 - Mise à jour à 07:58

Source: Belga

(Belga) La Banque mondiale (BM) a dévoilé jeudi un plan visant notamment à aider les pays pauvres à équiper 150 millions de foyers en énergie renouvelable d'ici à 2020.

Aux termes de ce plan d'action, qui fait suite à l'accord de la COP 21 en décembre à Paris, l'institution propose de financer des projets qui devraient ajouter 30 gigawatts d'énergie verte à la production mondiale d'électricité, détaille un communiqué. La Banque prévoit également de mettre en place un système d'"alerte préventive" visant à détecter des périls imminents liés au changement climatique dans des pays à faible revenu, est-il indiqué. Quarante pays du Sud bénéficieront également de fonds pour mettre en place une agriculture plus respectueuse de l'environnement, assure le communiqué. "Nous agissons urgemment pour aider les pays à accomplir des transitions majeures pour augmenter les sources d'énergie renouvelable et à diminuer les sources d'énergie carbone", a affirmé le président de la BM, Jim Yong Kim, cité dans le communiqué. Pour financer ce plan, la branche de la BM dédiée au secteur privé fera passer ses investissements pour des projets environnementaux de 2,2 milliards à 3,5 milliards de dollars par an. La Banque mondiale envisage par ailleurs de mobiliser 25 milliards de dollars de prêts commerciaux pour financer des projets fondés sur les énergies propres sur les cinq prochaines années, indique le communiqué. (Belga)

Nos partenaires