Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

27/08/10 à 10:44 - Mise à jour à 10:44

Bourse : privilégiez les entreprises à fort dividende

Quand le marché n'affiche aucune tendance très claire, comme c'est le cas aujourd'hui, mieux vaut se focaliser sur les entreprises qui distribuent de gros dividendes.

Le mois d'août touche à sa fin et l'on peut d'ores et déjà dire qu'il n'aura pas été terrible pour la Bourse. Chaque jour qui passe voit les investisseurs se détourner des actions. Il est difficile de les blâmer. Trop d'incertitudes planent sur les économies européennes et américaines. Même si les entreprises ont affiché de bons résultats, les investisseurs craignent que cela ne dure pas et qu'aux troisième et quatrième trimestres de 2010, les résultats de ces entreprises seront moins bons. Ils anticipent donc une baisse des profits de ces mêmes entreprises, ce qui explique en partie la baisse de ces actions.

Que faire, dans ce cas ? Réponse des spécialistes : quand le marché n'affiche aucune tendance très claire, comme c'est le cas aujourd'hui, mieux vaut se focaliser sur les entreprises qui distribuent de gros dividendes. Je m'explique.

Les taux d'intérêt à court terme sont très faibles, il suffit de regarder ce que vous offre votre livret d'épargne pour vous en rendre compte. Quant aux taux d'intérêt à long terme, ils sont pour l'heure inférieurs à 3 % et il est probable que cette tendance perdurera en 2011.

Au vu de cette configuration, il est intéressant de jouer les actions qui offrent un bon rendement, un bon dividende. Il est aujourd'hui possible de trouver des dividendes de l'ordre de 5 % à 6 %. Mais, direz-vous, qu'est-ce qui me garantit que ce dividende sera versé par l'entreprise en question ? La réponse est claire : rien !

Ce serait toutefois étonnant, car les entreprises vont mieux et ont reconstitué leur trésorerie et parce que, pour fidéliser les investisseurs, elles savent qu'à défaut d'une hausse de leur cours, elles doivent au moins offrir un dividende généreux.

Pour toutes ces raisons, le versement de dividendes a de fortes chances d'avoir lieu. C'est pourquoi les investisseurs spécialisés jouent aujourd'hui la carte des valeurs de rendement. Si les entreprises de télécoms ont beaucoup grimpé ces dernières semaines en Bourse, avec une hausse de l'ordre de 10 %, c'est justement parce que ces entreprises offrent traditionnellement un gros dividende. Elles ne sont pas les seules : les sociétés actives dans le secteur de la pharmacie, mais aussi les banques, font la même chose. Voici une piste à explorer... parmi d'autres.

Nos partenaires