BIOTAINER, NETTOYAGE ÉCOLOGIQUE

06/11/15 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Trends-Tendances

Biotainer propose le nettoyage et l'entretien des conteneurs à puces pour particuliers. Une activité écologique, sociale et novatrice.

BIOTAINER, NETTOYAGE ÉCOLOGIQUE

"Pour nos engagements, nous collaborons avec les CPAS afin de permettre à des allocataires sociaux de se réinsérer sur le marché de l'emploi." © REPORTERS

Les conteneurs à puce se généralisent de plus en plus ces dernières années en Région wallonne. Ce type de conteneur permet, grâce à une puce électronique, d'enregistrer le nombre de levées et le poids des déchets déversés et ainsi d'établir une facture en fonction des quantités de déchets produits. "Ce nouveau système apporte de nombreux avantages tels qu'une meilleure gestion des déchets organiques et résiduels via le tri dans deux conteneurs distincts, une diminution du poids moyen par ménage et une ergonomie de travail pour le personnel collectant, souligne Cédric Quiroga, fondateur et gérant de Biotainer. Mais il faut également lui reconnaître certains inconvénients comme l'odeur ou la prolifération de nuisibles pendant la période de stockage à domicile." Partant de ce constat, l'idée lui est venue de proposer un service de nettoyage dans le courant de la journée de ramassage et devant le domicile des particuliers. Un nettoyage qu'il a voulu naturel puisqu'il utilise une solution à base de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc. En fin de journée, ses clients récupèrent une poubelle propre et parfumée.

Basée à Trazegnies, Biotainer a démarré son activité en avril de cette année dans l'entité de Courcelles, rapidement suivie par celle de Pont-à-Celles. Depuis septembre, elle est également présente à Gerpinnes, Montignies et Landelies. Et prochainement à Anderlues. Actuellement, elle couvre donc une vingtaine de communes au total et est en contact avec plusieurs autres pour y développer ce service. Les tarifs qu'elle propose sont tout à fait démocratiques. Ils varient en fonction du service et s'échelonnent entre 4,95 euros pour un abonnement standard et 7,95 euros pour un nettoyage unique. "Nous avons reçu un accueil plus qu'enthousiaste de la part des citoyens, poursuit Cédric Quiroga. Nous comptons aujourd'hui déjà une centaine de clients mais il est encore un peu trop tôt pour évaluer correctement notre chiffre d'affaires cette année." Outre sa palette de services, pour lesquels on peut s'inscrire via le site (www.biotainer.be), la jeune entreprise propose également quelques produits d'entretien tels que du bicarbonate et des pastilles désodorisantes, livrés à domicile.

Dimension sociale

S'il a débuté cette activité seul, Cédric Quiroga emploie aujourd'hui un agent d'entretien recruté parmi des allocataires sociaux. "Nous collaborons avec le CPAS de chaque commune où nous nous implantons afin de permettre à un allocataire social de se réinsérer sur le marché de l'emploi, souligne-t-il. Nous bénéficions dans le même temps d'une aide grâce à l'article 61. Des pourparlers sont d'ailleurs en cours avec la commune de Courcelles pour aller plus loin, dans la limite des compétences de chacun, et s'engager dans un réel partenariat pour l'emploi." Si ces discussions aboutissent, ce sont au moins deux postes supplémentaires qui pourraient être créés. Afin de remplir ses objectifs, Cédric Quiroga est toujours en quête de partenaires, tant publics que privés, disposés à rejoindre et soutenir ce projet. Dans un premier temps, il entend d'abord consolider ses bases avant d'étendre ses services à l'ensemble de la Wallonie. Voire à plus long terme, en fonction de l'intérêt, exporter un concept qui s'inscrit totalement dans une démarche durable.

G.V.D.N.

Nos partenaires