Dexia : jusqu'à 900.000 euros brut de primes de départ

28/03/12 à 08:03 - Mise à jour à 08:03

Source: Trends-Tendances

Le personnel amené à quitter le groupe Dexia, dont la viabilité est toujours incertaine, peut compter sur de substantielles primes de départ, dont le montant peut dans certains cas aller jusqu'à 900.000 euros brut, selon De Tijd.

Dexia : jusqu'à 900.000 euros brut de primes de départ

Le groupe Dexia, qualifié par d'aucuns de banque résiduelle, est en pleine restructuration -Dexia Banque Belgique, notamment à déjà été vendue à l'Etat belge et est devenue Belfius Banque- et a donc besoin de moins de personnel.

Les primes de départ sont accordées aux travailleurs qui doivent quitter le groupe mais aussi à ceux qui ne veulent ou ne peuvent reprendre du service auprès de Belfius. Seuls les travailleurs belges du holding sont concernés, et pas le comité de direction.

L'indemnité maximum prévue consiste en la formule Claeys, très souvent utilisée pour calculer le délai de préavis des employés, à laquelle s'ajoutent 25%.

Dexia : "Les primes de départ ont été volontairement réduites"

Dexia a indiqué que les primes prévues lors du plan de restructuration controversé avaient été volontairement réduites, en comparaison avec les plans sociaux antérieurs de l'entreprise, compte tenu des circonstances. Depuis trois ans, lorsque Dexia exécutait un plan de restructuration, le groupe appliquait la formule Claeys, très souvent utilisée pour calculer le délai de préavis des employés, à laquelle s'ajoutent 25 %. Cette fois-ci, les conditions seront "moins favorables" pour les collaborateurs de la banque, amenés à quitter l'établissement.

Certains d'entre eux recevront 110 %, 100 %, voire 40 % de la formule Claeys, selon une porte-parole. "Il y a un choix délibéré du groupe de réduire les primes de départ, au regard des circonstances actuelles. Un plafond a pour la première fois été mis en place", indique le communiqué de la banque, qui porte désormais le nom Belfius.

Certains employés, qui cumulent 35 années d'activité au sein de l'entreprise, n'obtiendront pas le montant prévu par la formule Claeys. Cela concerne 1 % du personnel. Les indemnités moyennes pour un collaborateur fixées selon la formule Claeys + 25 % atteignent la somme de 140.000 euros brut. Les indemnités calculées selon la formule Claeys classique atteignent 110.000 euros brut.

Les primes de départ sont accordées aux travailleurs qui doivent quitter le groupe mais aussi à ceux qui ne veulent ou ne peuvent reprendre du service auprès de Belfius. Seuls les travailleurs belges du holding sont concernés, et pas le comité de direction. Le groupe ne compte pas communiquer le montant total que coûtera l'ensemble du plan de restructuration.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires