Comptes d'épargne: 5 erreurs à ne pas commettre

02/02/15 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Le rendement de l'épargne n'a cessé de s'effriter ces dernières années. La rémunération désormais très faible des livrets peut inciter les épargnants à placer leurs économies dans des produits à risque ou encore, à succomber à une offre promotionnelle illusoirement intéressante. Or, il est possible d'obtenir un meilleur rendement en suivant les conseils qui suivent.

Comptes d'épargne: 5 erreurs à ne pas commettre

/ © istock

Cinq erreurs sont souvent commises par les épargnants : le retrait prématuré de leurs économies, le choix d'un compte d'épargne inadapté à leur comportement, "l'oubli" de liquidités excédentaires sur leur compte à vue, leur seule focalisation sur le taux et la prime, et leur prédilection pour les promotions temporaires. Concentrons-nous ici sur trois d'entre elles.

Prélèvement prématuré et perte de la prime de fidélité

Pour mémoire, le taux de base et la prime de fidélité déterminent le rendement d'un livret. Si l'épargne rapporte un taux de base dès le premier jour du versement, la prime de fidélité, qui peut être supérieure au taux de base, n'est octroyée qu'au bout d'un an. Si douze mois ne se sont pas écoulés entre le versement d'une somme sur un compte d'épargne et son prélèvement, la prime sera perdue. La vérification de la date du versement s'avère dès lors très utile avant tout retrait, à plus forte raison dans le cas de livrets à prime de fidélité élevée - formule que l'épargnant devrait privilégier lorsqu'il est certain de ne plus devoir recourir à cet argent pendant un an.

Choix d'un livret inadapté

Qui souhaite bloquer un montant, choisira un livret qui tient compte de sa capacité d'épargne. Ainsi le gros épargnant aura-t-il tout intérêt à opter pour une banque telle BNP Paribas Fortis qui propose à ses clients aisés (épargne d'au moins 150.000 euros) un compte assorti d'un taux de base de 0,2 % et d'une coquette prime de 0,75 %. Dans la même logique, les plus petits épargnants se tourneront de préférence vers des banques qui ont conçu pour eux des livrets aux conditions avantageuses (livrets à solde minimum, etc.).

La prudence est cependant de mise. Une comparaison des offres et une lecture attentive des clauses, astucieusement écrites en petits caractères, est vivement recommandée. Les outils de comparaison en ligne Guide-epargne.be et CompareBanque.be, pour ne citer qu'eux, permettent de trouver en quelques clics les comptes d'épargne offrant les meilleurs taux et primes.

Oubli de liquidités excédentaires

Nombreux sont ceux qui laissent dormir, par mesure de précaution, un excédent de liquidités sur leur compte à vue. Pourtant, la plupart de ces comptes offrent un taux d'intérêt de 0 % tandis qu'un compte d'épargne peut offrir un taux de base de 1 % ou plus. La simple création d'un ordre d'épargne automatique, aussi petite soit la somme, leur permettra d'obtenir un rendement supplémentaire. Relevons à cet égard que Triodos et bpost Banque ont, à l'instar de KBC, conçu des comptes spécialement destinés aux petits épargnants réguliers.

L'intégralité de l'article d'Ilse De Witte dans Trends-Tendances du 29 janvier

Nos partenaires