Une numérisation bénéfique pour l’homme et l’environnement

© Getty Images

Les lauréats éligibles au sein de cette catégorie sont Happy Hours Market, Lita.co et Shayp.

La digitalisation a eu bien des conséquences heureuses, mais elle a aussi généré son lot désagréments. Pensez à la numérisation des banques, processus que la plupart des gens applaudissent. Sauf qu’une part non négligeable de la population demeure insuffisamment familiarisée avec le digital pour apprécier pleinement cette évolution. De la même manière, l’automatisation est une nécessité dans de nombreuses entreprises, mais elle signifie aussi que certains employés se retrouvent avec des compétences techniques dépassées, donc sont écartés de facto du marché du travail. Quant aux data centers qui fleurissent un peu partout, ils sont indispensables, mais consomment souvent énormément d’énergie.

Aujourd’hui, le défi consiste donc à dépasser ces répercussions négatives et assurer un impact totalement positif. En d’autres termes, comment évoluer pour que la digitalisation et l’automatisation soient, à l’avenir, pleinement durables et relient les citoyens, au lieu de faire naître chez certains le sentiment qu’elles les excluent? Et comment pouvons-nous utiliser ces savoirs pour aider à résoudre les problèmes cruciaux du monde? Voyez par exemple ces supermarchés qui utilisent de plus en plus la technologie pour mieux gérer leurs stocks et donc réduire les déchets. Une politique qui peut, notamment, contribuer à faire avancer le deuxième objectif de développement durable des Nations unies: éliminer la faim dans le monde, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content