Fondée en 2014, la société liégeoise Dim3 évolue dans la médecine connectée. Elle met au point des plateformes d'aide à la prise de décision médicale et se concentre plus particulièrement sur un domaine spécifique : la gestion de la nutrition dans les unités de soins intensifs. Le programme Nutrow, que Dim3 a mis en place, permet un suivi nutritionnel des patients en temps réel. " Nous voulons montrer que les h...

Fondée en 2014, la société liégeoise Dim3 évolue dans la médecine connectée. Elle met au point des plateformes d'aide à la prise de décision médicale et se concentre plus particulièrement sur un domaine spécifique : la gestion de la nutrition dans les unités de soins intensifs. Le programme Nutrow, que Dim3 a mis en place, permet un suivi nutritionnel des patients en temps réel. " Nous voulons montrer que les hôpitaux peuvent ainsi faire des économies en améliorant la santé de leurs patients ", affirme Jean-Claude Havaux, CEO et fondateur. La pépite wallonne vient de créer une filiale sur le campus de l'université Texas A&M, dont le premier objectif est de lancer une étude clinique et économique de Nutrow en collaboration avec des chercheurs de l'hôpital régional St. Joseph de Bryan-College Station. La création de Dim3 US devrait faciliter les interactions de l'entreprise avec la FDA, l'Agence américaine du médicament. " Les Etats-Unis ont toujours figuré dans notre business model, explique le patron. Le système de santé fait que l'accès de nos produits au marché y est beaucoup plus rapide. Il faut compter un an et demi environ, si nous parvenons à démontrer les avantages de notre solution en termes d'amélioration de la santé et de réduction des coûts pour les hôpitaux. " Jean-Clause Havaux dit avoir été séduit par l'environnement technico-scientifique texan. " Le Texas est par ailleurs l'Etat des Etats-Unis où la distance entre les hôpitaux et les patients est la plus grande, ajoute- t-il. C'est donc un terrain propice à l'utilisation de nos produits home care qui permettent un monitoring de la nutrition à la maison. Enfin, si vous allez à Boston ou San Francisco, qui sont des terres de start-up, vous êtes perdus dans la masse. Au Texas, vous pouvez mieux jouer votre rôle en termes de réseau, et les coûts sont bien moindres à tous les niveaux. " Pour financier son aventure américaine, l'entreprise a levé des fonds chez Dim3 Europe et tente de trouver des investisseurs locaux " car nous voulons que Dim3 US soit une société américaine, avec des Américains à bord ".