En Belgique, les groupes de presse incarnent le contre-exemple parfait d'une économie locale qui serait passée sous contrôle étranger. La grande majorité des journaux et magazines du pays sont en effet toujours aux mains de quelques familles belges - De Nolf (Roularta), Hurbain (Rossel), Le Hodey (IPM), Leysen et Baert (Mediahuis), Van Thillo (De Persgroep) - et la plupart de ces éditeurs se sont même illustrés ces dernières années en multipliant les acquisitions en Europe. Dernier exemple en date : Mediahuis (éditeur des quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad, Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen) s'est offert au printemps dernier le plus grand groupe de presse irlandais Independent News & Media (INM, qui possède...