Quittez l'autoroute E411, à l'entrée de Namur. La Brasserie du Quai se découvre en bord de Meuse, le long de l'ancien chemin de halage, dans un nouveau quartier en aménagement. Thierry Vandamme a réussi son coup avec un établissement différent des autres.
...

Quittez l'autoroute E411, à l'entrée de Namur. La Brasserie du Quai se découvre en bord de Meuse, le long de l'ancien chemin de halage, dans un nouveau quartier en aménagement. Thierry Vandamme a réussi son coup avec un établissement différent des autres. Lumineuse derrière ses vastes baies vitrées, cette brasserie contemporaine soigne son look, vieux parquets recyclés, banquettes en cuir fauve ou sièges en solo, tables de bois brut clair, tables hautes et vaste bar. Convivial, chic et confortable. Deux terrasses n'attendent que les beaux jours pour vous ravir. A l'entrée, une vue sur la cuisine permet d'apercevoir le chef, Michel Looze. Cet ancien de Midi Station (Bruxelles) et de La Belle Epoque (Wavre) transita par la Brasserie du Lac (Genval) pour s'imprégner de l'esprit gourmand du groupe. Les enseignes de Thierry Vandamme ont en commun un atelier de production où se fournissent les différentes brasseries. A peine dorées, quatre noix de coquilles Saint-Jacques posent sur un lit de poireaux bien fondants soulignés par une lichette de crème. Des traits d'une goûteuse bisque de homard zigzaguent autour (21 euros en entrée, 31 en plat). Faites " maison ", les croquettes de crevettes grises, croquantes et légèrement bisquées, s'imposent avec du persil équeuté et frit dans les règles (8 euros pièce). Le généreux onglet, encore rouge, épouse une sauce classique aux échalotes confites. Un régal pour les connaisseurs (21 euros). Au chapitre viande, voici une côte à l'os maturée pour un couvert. Saignante et savoureuse, elle défile avec salade, tomate au four et, à part, des frites sèches. Impeccable. Même la sauce béarnaise est typée (30 euros). Atout gagnant de cette brasserie, un banc d'écailler où la fraîcheur rime avec qualité. De quoi harponner 13 sur 20 au Gault&Millau. Personnel souriant et efficace. Lunch à 16,50 euros (deux services), menu à 37 (trois services) et carte de suggestions. SERGE TONNEAU