Ce n'est toutefois pas la bérézina puisqu'il s'agit d'une diminution de 2% alors que le marché s'at...

Ce n'est toutefois pas la bérézina puisqu'il s'agit d'une diminution de 2% alors que le marché s'attendait à une diminution de 4 %. La faute à la crise du Covid-19 : la pub est en baisse partout, donc aussi sur le Web. Les annonceurs réduisent en effet leurs campagnes sur le moteur de recherche et sur YouTube. Par contre, l'activité cloud de Google connaît une bonne croissance, tout comme la vente d'applis et de logiciels.