C'est bien plus qu'en 2021 (468 jugements) ou en 2020 (seulement 330), mais on reste bien loin des normes d'avant crise. Rappelons que 975 entreprises sont tombées en faillite en avril 2019, dernière année de référence valable pour de telles statistiques.
...

C'est bien plus qu'en 2021 (468 jugements) ou en 2020 (seulement 330), mais on reste bien loin des normes d'avant crise. Rappelons que 975 entreprises sont tombées en faillite en avril 2019, dernière année de référence valable pour de telles statistiques.Toutes proportions gardées, on devrait dépasser les 1.000 faillites pour un mois d'avril normal. La population des entreprises a en effet continué à croître ces deux dernières années. Avec 1.481.000 entreprises actives dans le pays, le tissu économique n'a jamais été aussi dense en Belgique. Il n'empêche que les chiffres remontent depuis quelques mois. La principale raison vient des administrations, qui assignent à nouveau les entreprises en défaut de paiement. La proportion des faillites sur assignation est ainsi à nouveau d'environ 50%, ce qui est un retour à la normale.Par rapport à avril 2021, c'est en région Flamande que l'évolution est la plus sévère (+39%), suivie de la région Wallonne (+37%). A Bruxelles, la progression n'est que de 15%. Si on prend les quatre premiers mois de l'année, c'est Bruxelles qui connaît la plus forte augmentation, avec 73,25% de plus qu'en 2021, suivie par la Flandre (+55,80%) et la Wallonie (+16,72%). Mais les 3.008 faillites de l'année sont encore 21,13% sous les 3.814 jugements de 2019.Au niveau sectoriel, il faut surtout remarquer que certains secteurs ont dépassé leurs chiffres des quatre premiers mois de 2019. C'est le cas par exemple du transport terrestre, avec 139 jugements, contre 108 en 2019 (+ 28,70%), des agences de voyages et voyagistes, avec 17 faillites contre 4 en 2019 (+325%) et de la culture et production animale, avec 27 faillites, contre 20 en 2019 (+35%).Rappelons pour conclure que les comptes annuels 2020 montrent que, sur les 475.500 comptes publiés, 67.000 entreprises actives dans le pays ont une solvabilité négative. Ces entreprises, dont le montant des dettes excède leur total de bilan, devraient, en toute grande majorité, disparaître du paysage économique. Or, ce chiffre reste stable au fil des années. Il est absolument anormal de voir une entreprise en activité sur 7 dans cette situation. Rien que pour ça, il ne faut pas avoir peur de voir remonter les chiffres des faillites en Belgique.Pascal Flisch de Trends Business Information