Ces retours à l'emploi ont eu lieu au fil des mois, dans de multiples entreprises, et n'ont donc pas fait la une de l'actualité. Ils méritent cependant que nous nous y attardions, pour en tirer un triple enseignement. Tout d'abord, ces reconversions attestent du regain économique wallon. C'est parce que les entreprises ont renoué avec la croissance et embauchent à nouveau que des gens retrouvent du boulot dans l'agroalimentaire, le transport, la construction, les hôpitaux, etc. Face à la morosité ambiante, il n'est sans doute pas vain de rappeler que tout ne va pas si mal. On soulignera aussi le fait que 108 projets d'entrepreneuriat, dont 45 à titre principal, ont été menés à bien par d'anci...