Avant que l'invention de l'ampoule électrique et la révolution industrielle ne fassent de lui un animal travailleur, l'homo sapiens vivait au rythme de la nature. La nuit tombant, il entamait un retour au calme, un ralentissement de son activité. Ainsi, l'air de rien, il préparait son corps et son esprit au sommeil. Puis l'industrialisation est passée par là ; travailler de longues journées et, mieux encore, le soir chez soi, est devenu un must. Pour notre société, être productif, c'est travailler sans arrêt. Le sommeil s'est vu relégué au rang d'activité secondaire, voire coupable. Allez répondre à votre patron qui vous demande de produire une présentation pour le lendemain que celle-ci peut attendre car vous avez besoin de vos huit heures de sommeil...
...