"Les données positives de la dernière étude de phase trois ont montré une réduction des crises importante et pertinente d'un point de vue clinique, principalement auprès des patients résistants aux traitements."

Compte tenu de ces résultats, UCB prévoit de soumettre début 2015 une demande de commercialisation de nouveau médicament auprès de la Food and Drug Administration (FDA) ainsi qu'une autorisation de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne des médicaments (AEM).

La phase trois correspond à la dernière phase d'une étude sur un nouveau médicament. Pour traiter l'épilepsie, la société dispose déjà sur le marché du Vimpat et du Keppra.

"Les données positives de la dernière étude de phase trois ont montré une réduction des crises importante et pertinente d'un point de vue clinique, principalement auprès des patients résistants aux traitements." Compte tenu de ces résultats, UCB prévoit de soumettre début 2015 une demande de commercialisation de nouveau médicament auprès de la Food and Drug Administration (FDA) ainsi qu'une autorisation de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne des médicaments (AEM). La phase trois correspond à la dernière phase d'une étude sur un nouveau médicament. Pour traiter l'épilepsie, la société dispose déjà sur le marché du Vimpat et du Keppra.