Cet appel émane de CEO ou présidents de multinationales comme Ikea, Unilever, Coca-Cola European Partners, EDF, Iberdrola... réunies au sein de CLG Europe. Il intervient alors que la conférence des Nations unies sur le Climat (COP25) entame sa seconde semaine à Madrid, et que les ministres y sont attendus mardi et mercredi. Les multinationales réunies au sein de CLG Europe appellent l'Union européenne à confirmer des objectifs de neutralité carbone au plus tard en 2050 et de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 55% d'ici 2030, des niveaux préconisés par le Giec pour espérer contenir le réchauffement mondial à +1,5°C par rapport à l'ère pré-inudstrielle, objectif fixé dans l'accord de Paris. Ces grands groupes demandent également une stratégie européenne ad hoc. Actuellement, l'Union européenne s'est fixée un objectif de réduction d'émissions d'au moins 40% d'ici 2030. Mais la nouvelle commission européenne, présidée par Ursula von der Leyen, a annoncé la mise en place rapide d'un "green deal" européen. Et les 28 pourraient s'entendre, lors d'un sommet européen ces 12 et 13 décembre, sur l'objectif de la neutralité carbone dès 2050. (Belga)

Cet appel émane de CEO ou présidents de multinationales comme Ikea, Unilever, Coca-Cola European Partners, EDF, Iberdrola... réunies au sein de CLG Europe. Il intervient alors que la conférence des Nations unies sur le Climat (COP25) entame sa seconde semaine à Madrid, et que les ministres y sont attendus mardi et mercredi. Les multinationales réunies au sein de CLG Europe appellent l'Union européenne à confirmer des objectifs de neutralité carbone au plus tard en 2050 et de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 55% d'ici 2030, des niveaux préconisés par le Giec pour espérer contenir le réchauffement mondial à +1,5°C par rapport à l'ère pré-inudstrielle, objectif fixé dans l'accord de Paris. Ces grands groupes demandent également une stratégie européenne ad hoc. Actuellement, l'Union européenne s'est fixée un objectif de réduction d'émissions d'au moins 40% d'ici 2030. Mais la nouvelle commission européenne, présidée par Ursula von der Leyen, a annoncé la mise en place rapide d'un "green deal" européen. Et les 28 pourraient s'entendre, lors d'un sommet européen ces 12 et 13 décembre, sur l'objectif de la neutralité carbone dès 2050. (Belga)