La banque, qui n'accorde des crédits qu'à des projets durables, se dit satisfaite de cette croissance principalement en raison du "contexte très compétitif". En 2016, la progression avait été de 9,7% sur la même période. La hausse des dépôts était, elle, de 5,7% l'an dernier.

"Le total du bilan de la succursale belge a progressé de 6%. À la fin du premier semestre 2017, le cap des 2 milliards d'euros de total du bilan était passé. Il s'agit d'une nouvelle étape importante dans la croissance de la Banque Triodos en Belgique", a noté son directeur Thomas Van Craen. Fin juin 2017, le nombre de clients était de 73.000.

Triodos Bank - comprenant les chiffres néerlandais, belges, allemands, espagnols et britanniques - a vu le total de ses actifs sous gestion croître de 4%, à 14 milliards d'euros tandis que le bilan a bondi de 5%, à 9,5 milliards d'euros. Les crédits aux entreprises durables ont, eux, progressé de 6,6%, occasionnant un bénéfice net de 19,4 millions d'euros, contre 18,6 millions l'an dernier. Triodos prévoit de poursuivre sa croissance au second semestre.

La banque, qui n'accorde des crédits qu'à des projets durables, se dit satisfaite de cette croissance principalement en raison du "contexte très compétitif". En 2016, la progression avait été de 9,7% sur la même période. La hausse des dépôts était, elle, de 5,7% l'an dernier. "Le total du bilan de la succursale belge a progressé de 6%. À la fin du premier semestre 2017, le cap des 2 milliards d'euros de total du bilan était passé. Il s'agit d'une nouvelle étape importante dans la croissance de la Banque Triodos en Belgique", a noté son directeur Thomas Van Craen. Fin juin 2017, le nombre de clients était de 73.000. Triodos Bank - comprenant les chiffres néerlandais, belges, allemands, espagnols et britanniques - a vu le total de ses actifs sous gestion croître de 4%, à 14 milliards d'euros tandis que le bilan a bondi de 5%, à 9,5 milliards d'euros. Les crédits aux entreprises durables ont, eux, progressé de 6,6%, occasionnant un bénéfice net de 19,4 millions d'euros, contre 18,6 millions l'an dernier. Triodos prévoit de poursuivre sa croissance au second semestre.