Saint-Gobain Sekurit Auvelais: Première réunion entre direction et syndicats

16/04/13 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction et les représentants syndicaux de Saint-Gobain Sekurit Auvelais (Sambreville) se sont rencontrés mardi après-midi pour la première fois depuis l'annonce par la direction de son intention de fermer le site. Au total, 263 emplois sont menacés dans cette entreprise spécialisée dans les pare-brise pour voitures.

Saint-Gobain Sekurit Auvelais: Première réunion entre direction et syndicats

"La direction a expliqué de manière très formelle les différents scénarios étudiés avant de choisir de fermer complètement le site, répondant ainsi aux premières questions posées par la délégation. Les délégués, eux, restent sur leur position, à savoir que rien n'a été fait pour sauver l'entreprise. Voilà le climat de cette première réunion", a expliqué Alain Antoine, secrétaire permanent régional CSC Namur. Lors de l'annonce de son intention de fermeture, le 25 mars dernier, la direction avait invoqué plusieurs éléments: la migration des sites de production automobile vers les pays de l'Est, la baisse des immatriculations en Belgique et en Europe, la crise du secteur automobile, les coûts plus élevés à Auvelais, les pertes cumulées de 27 millions d'euros ainsi qu'un site tournant à 60% de ses capacités contre 75% pour les autres implantations. Une nouvelle réunion entre direction et syndicats est prévue le vendredi 26 avril prochain à 14h30. (Belga)

Nos partenaires