"Les grands patrons du secteur public gagnent trop !"

21/12/10 à 09:22 - Mise à jour à 09:22

Source: Trends-Tendances

Les "top managers" de la fonction publique gagnent entre 100.000 et 180.000 euros brut par an, contre 90.000 à 110.000 euros brut par an pour leurs prédécesseurs, dénonce le Groupe d'étude et de réforme de la fonction administrative.

"Les grands patrons du secteur public gagnent trop !"

© Thinkstock

Les "top managers" de la fonction publique gagnent trop, estime Michel Legrand, du Groupe d'étude et de réforme de la fonction administrative (Gerfa), mardi dans les journaux du groupe Sud Presse.

Ces "top managers" gagnent entre 100.000 et 180.000 euros brut par an, contre 90.000 à 110.000 euros brut par an pour leurs prédécesseurs, chiffre Michel Legrand, pour qui la réforme Copernic, qui avait pour but d'attirer des talents extérieurs à la fonction publique pour des mandats de six ans, est un échec. "Tous ces managers sont issus de l'administration et, concernant les mandats, 99 % sont renouvelés. On a créé la notion de mandat définitif !"

Selon le Gerfa, on trouve ici "tous les avantages de la fonction publique sans les inconvénients", avec des salaires jugés trop importants.

Côté politique, les réactions sont plus nuancées. Le député Ecolo Georges Gilkinet souligne qu'un directeur d'administration "touche un salaire plus que convenable" mais qu'il faut que "les règles soient claires". Christian Brotcorne (cdH) plaide, lui, pour une évaluation en profondeur de la réforme Copernic. Roland Van Saingele, de la CGSP, répond que cela ne le dérange pas qu'un "top manager" soit bien payé, si le reste du personnel l'est aussi.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires