Saisir l'opportunité

14/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 16:40
Du Trends-Tendances du 15/02/18

Nico Delvaux a dû abandonner son rêve de devenir pilote de F-16 à cause d'un problème de dos. Il a ensuite signé une magnifique carrière chez Atlas Copco. Au plus tard en juin, il deviendra CEO d'Assa Abloy, le propriétaire des marques Yale et Litto.

Nico Delvaux souhaitait devenir pilote de chasse sur un F-16. Il s'était préparé à l'examen d'entrée pour l'école militaire, mais deux vertèbres dorsales situées trop près l'une de l'autre - ce qui peut poser problème en cas d'utilisation du siège éjectable - en ont décidé autrement. Nico Delvaux a alors entrepris d'étudier à Bruxelles pour devenir ingénieur industriel en électromécanique, avec une spécialisation en physique appliquée. Il a plus tard effectué un stage dans sa ville d'origine, Tirlemont, en tant qu'ingénieur projet dans la raffinerie de sucre. Lorsque celle-ci a été vendue à l'allemand Südzucker, les rumeurs allaient bon train quant à la fermeture du site. Nico Delvaux a dès lors opté pour Atlas Copco.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires