La France a le "devoir" d'assainir ses finances

27/12/12 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Trends-Tendances

(Belga) La France a le "devoir" d'inverser des années de déficit budgétaire, a expliqué le ministre français de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici dans une tribune publiée jeudi en dernière page du quotidien économique allemand Handelsblatt.

"La France n'a pas adopté de budget à l'équilibre depuis 30 ans et la dette publique a atteint le chiffre intolérable de 1.700 milliards d'euros en 2011. Il est de notre devoir d'inverser la tendance", a déclaré le ministre, dont le pays a pour objectif de ramener son déficit public sous la barre des 3% de son produit intérieur brut (PIB) en 2013. "Après 5,2% de déficit public en 2011, la France vise l'année prochaine un déficit de public de 3% et à réduire sa dette à partir de 2014", a confirmé M. Moscovici, qualifiant cet objectif d'"ambitieux". "Nous avons l'intention de l'atteindre sans mener la politique périmée de hausse des impôts et des dépenses publiques", a-t-il ajouté. Vendredi, le Fonds monétaire international avait estimé que la France ne parviendrait pas à ramener son déficit public sous la barre des 3% de son produit intérieur brut (PIB) en 2013. Le FMI avait précisé que le déficit de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale atteindrait 3,5% du PIB, en ligne avec les projections de la Commission européenne. Jeudi, l'Insee a annoncé que la dette publique de la France avait diminué de 14,5 milliards d'euros au troisième trimestre, par rapport à la fin juin, pour s'établir à 1.818,1 milliards d'euros fin septembre, soit 89,9% du PIB. (PVO)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos