Proximus et Belgacom partent à la chasse aux nouveaux clients

02/04/13 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Trends-Tendances

Proximus vient de procéder à une adaptation de ses tarifs. Belgacom suivra le mouvement aux mois de mai et de juillet. Les deux opérateurs veulent ainsi unir leurs forces afin de proposer une offre, enrichie, plus flexible et convergente à leurs clients.

Proximus et Belgacom partent à la chasse aux nouveaux clients

© Image Globe

Le but du passage à l'offensive de Proximus et Belgacom ? S'assurer de pouvoir attirer de nouveaux clients "dans un marché de plus en plus volatile", ont expliqué les deux opérateurs mardi lors d'une conférence de presse.

Depuis le 1er avril, Proximus propose désormais deux formules tarifaires à ses nouveaux clients, qu'ils soient abonnés ou qu'ils privilégient plutôt les plans tarifaires prépayés. La formule "Smart" s'adresse aux clients possédant un smartphone, tandis que ceux qui utilisent un GSM classique peuvent opter pour "Easy". Le ratio smartphone-GSM classique est actuellement de 30-70 en Belgique.

Tous les nouveaux plans tarifaires comprennent des SMS illimités et les minutes d'appel comprises dans un abonnement sont à présent valables vers tous les réseaux en Belgique.

En outre, les ménages peuvent désormais combiner leurs produits fixes et mobiles. Une famille peut ainsi combiner ses plans tarifaires mobiles dans un seul pack afin d'en tirer un maximum d'avantages.

Les personnes bénéficiant déjà d'un abonnement chez Proximus peuvent décider de garder leur plan tarifaire actuel ou de migrer vers une des nouvelles offres proposées.

Proximus continue à déployer la 4G dans notre pays, notamment le long de la côte belge et dans des villes comme Tournai ou Charleroi. "Il est important pour nos clients d'investir dans la 3G+ (qui peut être jusqu'à trois fois plus rapide que la 3G actuelle, ndlr) et la 4G afin de se rapprocher de la vitesse de connexion dont ils bénéficient à leur domicile", a-t-on souligné. D'ici à l'été, Proximus devrait donc lancer la 3G+, et ce, sur l'ensemble du territoire. Cette norme aura son importance à Bruxelles, là où Proximus ne peut actuellement pas déployer la 4G en raison des normes d'émission en vigueur dans la capitale.

De son côté, Belgacom simplifiera ses frais de communication à partir du 1er mai prochain. Il n'y aura plus de distinction sur le tarif à payer entre des appels passés vers des numéros fixes et d'autres émis vers des mobiles en Belgique.

L'opérateur historique fera enfin évoluer ses forfaits internet à partir du 1er juillet avec davantage de volumes de données. Les prix des packs téléphonie + internet + TV seront, à cette occasion, revus à la hausse ((de 1 à 3 euros en fonction du pack), mais "il s'agit de la première adaptation tarifaire depuis le lancement de ces packs (en avril 2012, ndlr), et ce, pour plus de vitesse, de volume et plus de télé", justifie Belgacom.

Un ménage belge sur trois dispose d'un smartphone, et un sur cinq d'une tablette. La consommation mensuelle moyenne de données est de 120MB, là où elle s'élève à 750 MB au Luxembourg.

En savoir plus sur:

Nos partenaires