Trends Numerik

Les Américains mettent le grappin sur une pépite numérique belge

04/03/15 à 11:08 - Mise à jour à 11:20

Source: Trends-Tendances

Après y avoir injecté 10 millions de dollars l'an passé, le géant du stockage de données Western Digital vient de racheter, via sa filiale HGST, la start-up belge Amplidata.

Les Américains mettent le grappin sur une pépite numérique belge

Les bureaux d'Amplidata. © DR

L'an passé, la start-up belge Amplidata levait pas moins de 14,8 millions d'euros en deux opérations. Cela la plaçait en première position de notre classement des plus grosses levées de fonds 2014 des start-up belges du numérique, réalisé avec Deloitte Fiduciaire. (à lire dans le Trends-Tendances de cette semaine)

Aujourd'hui, la jeune pousse gantoise vient de se faire racheter par l'Américain HGST, filiale à 100% du groupe Western Digital, spécialiste mondial des disques durs et du matériel informatique, un groupe de 96.000 collaborateurs.

Ce rachat à 100% fait suite à une collaboration déjà engagée sur différents produits et un investissement de Western Digital dans Amplidata l'année passée, pour un montant de 10 millions de dollars en septembre.

La jeune société, fondée en 2008 par deux entrepreneurs belges, est devenue spécialiste du stockage de très grandes quantités de données (big data). Des entreprises de renoms comme l'opérateur américain Verizon utilise déjà la solution (novatrice) Himalaya de la start-up Amplidata.

Grâce à ce rachat, la PME d'une cinquantaine de personnes va pouvoir accélérer sa croissance, notamment à l'international. Et surtout pouvoir convaincre les très grandes entreprises : "Tous les géants ont besoin de notre solution, réagit Mike Wall, CEO d'Amplidata. Mais en tant que start-up, il est plus difficile de persuader un grand acteur qu'on est capable de fournir nos solutions à grande échelle. A présent, avec Western Digital, ce sera bien plus facile." La start-up va aussi pouvoir continuer le développement et l'amélioration de ses produits. D'ailleurs, les responsables soulignent que l'équipe R&D de la start-up sera doublée en Belgique. Car oui, Amplidata conservera son ancrage belge et a prévu de s'installer dans de nouveau bureaux, plus grands. Un moyen de faire face à la compétition des talents (et donc l'augmentation des prix) outre-Atlantique, avouent les patrons d'Amplidata.

Le montant de la transaction n'est évidemment pas dévoilé, d'autant que Western Digital est cotée au Nasdaq. Mais, déjà en 2013, certains observateurs évaluaient la valeur d'Amplidata entre 50 et 100 millions de dollars.

En 2013, Amplidata générait un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros (et des pertes pour 3,8 millions).

En savoir plus sur:

Nos partenaires