AB Inbev revoit ses objectifs à la baisse

28/10/16 à 09:02 - Mise à jour à 09:01

Source: Belga

Anheuser-Busch (AB) InBev, numéro un mondial de la bière, a enregistré au troisième trimestre un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 4,032 milliards de dollars, en recul de 2% sur un an, a annoncé le groupe vendredi. Ce dernier a par ailleurs revu ses objectifs 2016 à la baisse.

AB Inbev revoit ses objectifs à la baisse

© DR

"Nous nous attendions à une croissance interne des produits nets par hl supérieure à l'inflation, sur une base géographique constante. Vu la faible performance au Brésil, nous prévoyons désormais une croissance au rythme de l'inflation", a-t-il admis.

En termes de résultats trimestriels, les produits ont augmenté de 2,8% au cours du 3e trimestre et de 3,3% durant les 9 premiers mois de l'exercice. Les volumes totaux, quant à eux, ont diminué de 0,9 % au 3e trimestre, avec une baisse des volumes des bières propres de 0,2%, en raison notamment "d'une diminution de 4,1% au Brésil, suite à un secteur faible et à une comparaison difficile avec le 3e trimestre 2015, partiellement compensés par une bonne croissance des volumes au Mexique".

En chiffres toujours, le bénéfice normalisé attribuable aux porteurs des capitaux propres d'AB InBev a atteint 1,363 milliard de dollars au 3e trimestre, en recul sur un an. Au 3e trimestre de l'année passée, le bénéfice normalisé s'élevait à 1,673 milliard de dollars. Enfin, le bénéfice par action normalisé est passé de 1,02 USD au 3e trimestre 2015 à 0,83 USD ce trimestre-ci, le conseil d'administration ayant de son côté approuvé la distribution d'un acompte sur dividende de 1,60 euro par action pour l'exercice fiscal 2016.

"La plupart de nos marchés ont réalisé de solides résultats trimestriels en termes de volumes, de produits et d'EBITDA. Ces résultats ont toutefois subi l'impact négatif d'un très faible trimestre au Brésil, dû à l'environnement consommateur difficile, à une comparaison désavantageuse des volumes par rapport au troisième trimestre 2015 et à l'effet des couvertures de taux de change défavorables sur les coûts des ventes", a commenté le groupe qui a annoncé, le 10 octobre dernier, la finalisation du rapprochement avec SAB Miller.

TrendsInformation Services

Connectés en permanence

Connectés en permanence

A peine une vingtaine d'années se sont écoulées entre l'apparition des premiers ordinateurs ...

Nos partenaires