Charles Michel : "Baissons l'impôt des sociétés"

20/03/12 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Trends-Tendances

Le président du MR Charles Michel a plaidé mardi dans Le Soir pour une baisse de l'impôt des sociétés et s'est félicité de voir le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) diriger ce qu'il qualifie de gouvernement "de centre droit".

Charles Michel : "Baissons l'impôt des sociétés"

© Belga

Après une phase d'assainissement des finances publiques, le gouvernement hexapartite doit s'engager dans une seconde phase, "en étroite concertation avec les syndicats, les représentants des employeurs et des classes moyennes", estime M. Michel.

Il en appelle à un "pacte de prospérité" qui veillerait à la résorption des déficits mais engagerait aussi "quelques grandes réformes visibles et substantielles" pour créer des emplois et de l'activité.

À ce titre, Charles Michel prône une baisse linéaire du taux nominal de l'impôt des sociétés avec, en outre, un régime particulier pour les petites et moyennes entreprises (PME): bonus fiscal pour les investisseurs, "zéro cotisation patronale" pour les trois premières embauches.

Il en appelle également à la mise en oeuvre prioritaire des mesures de l'accord gouvernemental de lutte contre les pièges à l'emploi et de baisse de la fiscalité sur les bas et moyens salaires. Interrogé sur le Premier ministre socialiste Elio Di Rupo, Charles

Michel affirme qu'il mène "une politique de centre droit dans les faits", car c'est "la juste voie". Il juge "courageuse" cette manière de faire.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires