Booking.com s'attaque à la réservation de dernière minute

25/02/15 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Le numéro un de la réservation d'hôtels sur internet sort une application, Booking Now, qui permet de réserver une chambre en deux clics, pour les réservations au dernier moment.

Booking.com s'attaque à la réservation de dernière minute

/ © Capture d'écran

Le site Booking.com, basé aux Pays-Bas, est à présent le leader mondial de la réservation d'hébergement sur Internet, avec une offre de plus de 603.000 hébergements dans le monde et plus de 800.000 réservations par jour. Il était moins bon pour la réservation de dernière minute, car son site et ses applications mobiles sont un peu trop touffus pour un usage ultra rapide.

Profil pré-encodé et géolocalisation

L'application nouvelle, disponible sur IOS (pour iPhone) et bientôt sur Android, utilise la géolocalisation pour afficher les hébergements les plus proches. L'utilisateur enregistre une fois pour toutes un profil pour que l'offre colle avec ses souhaits : catégorie de prix, type de service (wifi, petit déjeuner...). Il encode son numéro de carte de crédit pour garantir les réservations, qui restera en mémoire. Booking Now affiche la carte et le trajet jusqu'aux hébergements proposés, avec le temps de marche (ou de voiture). L'appli montre aussi des photos des logements, leur cotation par les voyageurs de Booking.com, et les avis. Les développeurs ont poussé au maximum l'ergonomie, à la Steve Jobs, pour réduire l'opération de réservation à deux clics.

Le smartphone devient l'outil des réservations tardives

"Nous avons voulu tenir compte de l'évolution des usages" indique Olivier Bisserier, directeur financier de Booking.com. "Les réservations sur smartphones tendent à porter sur des délais plus courts que pour les PC ou les tablettes." Booking.com estime que près de la moitié des réservations faites dans un délai de moins de 48h proviennent de smartphones. Anticipant une hausse de cette pratique, Booking.com a développé une nouvelle application où l'ergonomie a été simplifiée au maximum. Elle autorise les réservations jusqu'à 48 h à l'avance et est complémentaire aux applications existantes. Il est possible de chercher des hébergements à l'emplacement du smartphone ou autour d'un lieu indiqué par l'utilisateur.

En 42 langues bientôt

L'application, développée au siège de Booking.com à Amsterdam par 200 développeurs a été lancée voici un mois aux USA. Elle démarre maintenant en Europe et a une vocation mondiale, elle sera en effet traduite en 42 langues. L'offre d'hébergement est identique à celle du site web et des autres applications. Pour l'hôtelier, rien ne change. La commission est identique (environ 15%). "Il y aura tout de même un impact, car cette application permet aux hôteliers de mieux vendre les chambres de dernières minutes, un des soucis du secteur", continue Olivier Bisserier. "Ils peuvent alors optimiser la vente en faisant des promotions de dernière minute."

Pour répondre à Hotel Tonight

Booking.com a cherché aussi à répondre à des initiatives comme l'application Hotel Tonight, qui propose des dernières minutes à plus long terme (jusqu'à 7 jours avant le voyage) en trois clics.

L'application est "intelligente". Elle va adapter l'offre proposée selon les réservations déjà effectuées par l'utilisateur et celles des voyageurs qui ont le même profil.

Booking.com est un service d'agence. Elle n'encaisse pas le montant de l'hébergement, qui est réglé directement à l'hôtel par le voyageur. Le numéro de carte de crédit demandé par Booking.com sert à garantir la réservation. L'hébergeur paye une commission pour le service. L'offre est plus large que l'hôtellerie et inclut notamment des chambres d'hôtes. Booking.com est la première activité de la société américaine Priceline.com.

En savoir plus sur:

Nos partenaires