ArcelorMittal: Une "situation encore plus morose en 2013 qu'en 2012 "

19/11/12 à 13:25 - Mise à jour à 13:25

Source: Trends-Tendances

Les employés et les ouvriers d'Arcelor-Mittal Liège ont rejeté, au cours d'assemblées générales distinctes, lundi matin, la proposition de plan social proposée par la direction dans le cadre du projet d'arrêt de la phase liquide du sidérurgiste.

ArcelorMittal: Une "situation encore plus morose en 2013 qu'en 2012 "

© BELGA

Employés et ouvriers ont, par ailleurs, entamé un mouvement de grève de 24 heures jusqu'à mardi 14h00. "Ce plan est totalement insuffisant, le personnel en a ras-le-bol", a rapporté, à l'issue de l'AG des ouvriers qui a rejeté le projet à l'unanimité, David Camerini, président de la délégation CSC chez ArcelorMittal.

Les syndicats devraient prendre contact avec la direction 'Plats carbone Europe' afin de trouver une solution. A l'issue de leur AG, une large délégation d'ouvriers a mené une action devant un hall de stockage de Renory.

"Un plan d'actions sera mené dans le futur", ajoute David Camerini. "Le mouvement risque de se durcir, les travailleurs sont déterminés".

Une "situation encore plus morose en 2013 qu'en 2012 "

La direction d'ArcelorMittal a évoqué lundi matin une "situation encore plus morose en 2013 qu'en 2012" pour une partie de ses activités, lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire qui s'est conclu à la mi-journée sans apporter d'informations aux élus sur d'éventuels repreneurs pour les hauts fourneaux de Florange (Moselle), selon des élus syndicaux. Le CCE extraordinaire d'ArcelorMittal convoqué à Paris a porté sur la situation économique et industrielle de la zone "Atlantique et Lorraine", comprenant 11 hauts fourneaux, dont cinq actuellement à l'arrêt (2 à Florange, 2 à Liège, 1 à Dunkerque).

"La direction nous a dit que la situation serait encore plus morose en 2013 qu'en 2012 et nous a annoncé que le haut fourneau n°2 de Dunkerque (à l'arrêt pour maintenance depuis août, ndlr) ne redémarrerait pas en janvier", a déclaré à l'AFP Francois Pagano, élu CFE-CGC.

"Pour l'instant, les six hauts fourneaux en activité dans la zone suffisent à répondre à la demande, nous a dit la direction", a poursuivi M. Pagano.

La direction a par ailleurs annoncé qu'elle déposait une nouvelle demande de chômage partiel longue durée (APLD) pour la zone Atlantique et Lorraine, selon la CGT, qui a précisé que ces mesures s'appliqueraient en premier lieu à Florange.

La direction regrette le rejet de son plan social par les travailleurs

La direction d'ArcelorMittal Liège regrette le rejet de son plan social, proposé dans le cadre du projet d'arrêt de la phase liquide, par les travailleurs réunis en assemblées générales lundi matin.

La direction déplore également l'action spontanée qui a suivi ces réunions, à savoir le jet de bobines d'acier dans la Meuse à hauteur du hall de stockage de Renory.

"Par ailleurs, nous avons enregistré la demande des syndicats qui souhaitent rencontrer la direction des 'Plats carbone Europe'. Nous allons prendre attitude par rapport à cela", indique le porte-parole de l'entreprise, Etienne Botton.


Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires