"Récession", le mot est sur les lèvres de nombreux économistes. Philippe Ledent (ING et UCLouvain) déclarait récemment à Trends Tendances que la Belgique "devrait entrer en récession d'ici la fin de l'année". Bernard Keppenne (CBC) annonce que " les signes d'une récession économique sont là pour 2023, voire avant." Hier mardi, c'était au tour de la cheffe de l'OMC d'alerter sur une "récession mondiale".

Une récession est définie comme deux trimestres successifs de croissance négative du PIB. Il s'agit essentiellement d'une période où la croissance économique chute de manière considérable avec une augmentation du taux de chômage. La prévision d'une telle récession au niveau mondial s'explique aussi par la forte hausse des taux d'intérêt par les banques centrales pour lutter contre l'inflation. L'inflation a atteint ces derniers mois des sommets inégalés dans de nombreux pays. Elle amoindrit non seulement le pouvoir d'achat des citoyens mais impacte aussi la croissance économique. Pendant une récession, les entreprises sont parfois obligées de réduire l'embauche, de licencier des travailleurs et de diminuer les heures de travail.

Comment s'y préparer ?

Comment se préparer au mieux aux turbulences qui découlent de ce contexte économique morose ? Le média en ligne The Conversation a donné la parole à deux professeurs d'universités réputées au Canada. Ils distillent quelques conseils avisés pour faire face "au pire".

  • Les experts conseillent de revoir son budget et de réduire ses dépenses, en particulier celles consacrées aux articles non essentiels. Les abonnements (télé, sport, boxes repas,..) sont souvent sources de dépenses parfois inutiles, ou du moins peu exploitées.
  • Il est aussi important de rembourser les dettes à intérêt élevé le plus tôt possible. Car au cours des prochains mois, les taux d'intérêt continueront à augmenter, ce qui rendra la gestion de ces dettes plus ardue.
  • Evitez les frais inutiles de retard de factures. Ces frais s'accumulent avec le temps sans qu'on y prenne gare. Il est plus judicieux d'honorer directement ces factures.
  • Dans un contexte de récession, les entreprises sont amenées à licencier du personnel en vue de faire des économies. Il est conseillé de se préparer à éventuellement perdre son emploi. "Assurez-vous que vos CV et lettres de présentation sont à jour et que vous êtes prêt à chercher un emploi. En cas de licenciement, soyez préparés à trouver un autre poste rapidement".
  • Les personnes qui ont moins d'expérience et moins de qualifications sont les plus souvent touchées en premier par un licenciement, notamment dans le secteur tertiaire. Il leur est avisé de se former pour parfaire leur éducation et leurs compétences et enrichir de la sorte leur CV.
  • Autre solution : obtenir un emploi à l'abri de la récession, selon ses compétences et affinités avec la fonction. "Les emplois les mieux adaptés à un ralentissement économique dépendent du niveau de compétences, mais on les trouve généralement dans le secteur public, les soins de santé et l'éducation".

Les récessions se produisent généralement une fois par décennie, parfois plus souvent. L'idéal est d'anticiper au maximum cette période économique compliquée, car "plus on s'approche d'une récession, plus il est difficile de bien se préparer en appliquant ces stratégies", concluent les experts canadiens.

"Récession", le mot est sur les lèvres de nombreux économistes. Philippe Ledent (ING et UCLouvain) déclarait récemment à Trends Tendances que la Belgique "devrait entrer en récession d'ici la fin de l'année". Bernard Keppenne (CBC) annonce que " les signes d'une récession économique sont là pour 2023, voire avant." Hier mardi, c'était au tour de la cheffe de l'OMC d'alerter sur une "récession mondiale".Une récession est définie comme deux trimestres successifs de croissance négative du PIB. Il s'agit essentiellement d'une période où la croissance économique chute de manière considérable avec une augmentation du taux de chômage. La prévision d'une telle récession au niveau mondial s'explique aussi par la forte hausse des taux d'intérêt par les banques centrales pour lutter contre l'inflation. L'inflation a atteint ces derniers mois des sommets inégalés dans de nombreux pays. Elle amoindrit non seulement le pouvoir d'achat des citoyens mais impacte aussi la croissance économique. Pendant une récession, les entreprises sont parfois obligées de réduire l'embauche, de licencier des travailleurs et de diminuer les heures de travail. Comment se préparer au mieux aux turbulences qui découlent de ce contexte économique morose ? Le média en ligne The Conversation a donné la parole à deux professeurs d'universités réputées au Canada. Ils distillent quelques conseils avisés pour faire face "au pire". Les récessions se produisent généralement une fois par décennie, parfois plus souvent. L'idéal est d'anticiper au maximum cette période économique compliquée, car "plus on s'approche d'une récession, plus il est difficile de bien se préparer en appliquant ces stratégies", concluent les experts canadiens.