Taro Kono a expliqué que 1.000 sociétés japonaises opéraient au Royaume-Uni et qu'elles étaient soucieuses de l'"impact négatif" sur leurs activités si le Royaume-Uni quittait l'Union européenne sans accord.

Il demande aux leaders conservateurs Boris Johnson et Jeremy Hunt d'éviter un Brexit sans accord.

Les discussions commerciales ne pourront pas se mettre en place tant que le Royaume-Uni n'a pas quitté l'UE, a-t-il ajouté.

Les constructeurs automobiles sont particulièrement inquiets en cas de non accord. "Actuellement, leurs activités sont fluides. Mais s'il n'y a pas d'accord, et que des pièces doivent passer par des inspections douanières, ces opérations ne pourront pas continuer", explique le ministre.

"Et beaucoup d'entreprises sont inquiètes sur les conséquences car elles ne savent pas ce qui se passe", ajoute-t-il.

Taro Kono a expliqué que 1.000 sociétés japonaises opéraient au Royaume-Uni et qu'elles étaient soucieuses de l'"impact négatif" sur leurs activités si le Royaume-Uni quittait l'Union européenne sans accord. Il demande aux leaders conservateurs Boris Johnson et Jeremy Hunt d'éviter un Brexit sans accord. Les discussions commerciales ne pourront pas se mettre en place tant que le Royaume-Uni n'a pas quitté l'UE, a-t-il ajouté. Les constructeurs automobiles sont particulièrement inquiets en cas de non accord. "Actuellement, leurs activités sont fluides. Mais s'il n'y a pas d'accord, et que des pièces doivent passer par des inspections douanières, ces opérations ne pourront pas continuer", explique le ministre. "Et beaucoup d'entreprises sont inquiètes sur les conséquences car elles ne savent pas ce qui se passe", ajoute-t-il.