Comment va la Wallonie? Quelle est son image à l'étranger? Comment se portent ses exportations ? Laurence Glautier, directrice générale de la Sofinex, apporte des réponses à ces questions vitales dans l'émission Trends Talk, diffusée en boucle ce week-end sur Canal Z. La Sofinex, c'est la Société wallonne de financement de l'exportation et de l'internationalisation des entreprises. Sa mission : financer tout projet à l'international et permettre aux entreprises de sortir de Belgique. "La société est née en 2003 de la volonté de mettre en commun l'expertise financière de la SRIW et de la Sowalfin avec le réseau international de l'Agence wallonne à l'exportation (Awex)", rappelle-t-elle.

La Sofinex intervient par l'octroi de prêts ou de garanties pour couvrir les prêts des banques. Elle joue un rôle précieux dans la capacité, stratégique pour la Wallonie, de faire grandir ses petites et très petites entreprises en les ouvrant aux marchés internationaux. "La Wallonie souffre surtout d'avoir de trop petites structures que d'en avoir trop peu", explique Laurence Glautier.

Une forte croissance

Paradoxalement, avec la pandémie et ses frontières fermées, jamais l'action de ce bras armé wallon n'a été importante. "Cela a évidemment été compliqué pour bon nombre de nos entreprises, souligne la directrice de la Sofinex. La Wallonie a connu une contraction de ses exportations de l'ordre de 5,3% en 2020 par rapport à 2019. Mais il faut relativiser ce chiffre: au niveau européen, c'est un recul de 9% qui a été enregistré. Le secteur qui a permis aux exportations de bien résister, c'est évidemment le secteur pharmaceutique qui pèse plus d'un tiers des exportations wallonnes"

Surtout, pendant cette période compliquée, la Sofinex s'est rapidement organisée pour soutenir les entreprises et a littéralement multiplié ses engagements. "Nous avons connu une croissance de plus de 50% en 2020 et l'année 2021 est encore beaucoup plus forte." Outre des moratoires sur les prêts ou des garanties auprès des banques, un prêt baptisé "propulsion" a préparé la relance en renforçant la structure financière et la solvabilité des entreprises. Pour préparer leur salut.

La directrice générale de la Sofinex ajoute: "Je tiens à souligner la grande résilience des entreprises wallonnes qui ont pu résister à cette crise et qui ont pu vraiment faire preuve d'une grande capacité d'adaptation en modifiant leur business model, en passant du commerce traditionnel à l'e-commerce". Elle se réjouit: "Beaucoup pensaient que les entreprises seraient une proie en ces moments difficiles et pourtant, beaucoup ont pu saisir ces opportunités."

Retrouvez l'intégralité de l'émission Trends Talk, avec de belles histoires d'entreprises wallonnes à succès, samedi et dimanche sur Canal Z.

Comment va la Wallonie? Quelle est son image à l'étranger? Comment se portent ses exportations ? Laurence Glautier, directrice générale de la Sofinex, apporte des réponses à ces questions vitales dans l'émission Trends Talk, diffusée en boucle ce week-end sur Canal Z. La Sofinex, c'est la Société wallonne de financement de l'exportation et de l'internationalisation des entreprises. Sa mission : financer tout projet à l'international et permettre aux entreprises de sortir de Belgique. "La société est née en 2003 de la volonté de mettre en commun l'expertise financière de la SRIW et de la Sowalfin avec le réseau international de l'Agence wallonne à l'exportation (Awex)", rappelle-t-elle. La Sofinex intervient par l'octroi de prêts ou de garanties pour couvrir les prêts des banques. Elle joue un rôle précieux dans la capacité, stratégique pour la Wallonie, de faire grandir ses petites et très petites entreprises en les ouvrant aux marchés internationaux. "La Wallonie souffre surtout d'avoir de trop petites structures que d'en avoir trop peu", explique Laurence Glautier.Paradoxalement, avec la pandémie et ses frontières fermées, jamais l'action de ce bras armé wallon n'a été importante. "Cela a évidemment été compliqué pour bon nombre de nos entreprises, souligne la directrice de la Sofinex. La Wallonie a connu une contraction de ses exportations de l'ordre de 5,3% en 2020 par rapport à 2019. Mais il faut relativiser ce chiffre: au niveau européen, c'est un recul de 9% qui a été enregistré. Le secteur qui a permis aux exportations de bien résister, c'est évidemment le secteur pharmaceutique qui pèse plus d'un tiers des exportations wallonnes" Surtout, pendant cette période compliquée, la Sofinex s'est rapidement organisée pour soutenir les entreprises et a littéralement multiplié ses engagements. "Nous avons connu une croissance de plus de 50% en 2020 et l'année 2021 est encore beaucoup plus forte." Outre des moratoires sur les prêts ou des garanties auprès des banques, un prêt baptisé "propulsion" a préparé la relance en renforçant la structure financière et la solvabilité des entreprises. Pour préparer leur salut.La directrice générale de la Sofinex ajoute: "Je tiens à souligner la grande résilience des entreprises wallonnes qui ont pu résister à cette crise et qui ont pu vraiment faire preuve d'une grande capacité d'adaptation en modifiant leur business model, en passant du commerce traditionnel à l'e-commerce". Elle se réjouit: "Beaucoup pensaient que les entreprises seraient une proie en ces moments difficiles et pourtant, beaucoup ont pu saisir ces opportunités."Retrouvez l'intégralité de l'émission Trends Talk, avec de belles histoires d'entreprises wallonnes à succès, samedi et dimanche sur Canal Z.