Carte blanche

"Qu'est-ce que je vais étudier les prochaines années? Dans quelle filière vais je me diriger? À quoi va ressembler ma vie si je pose tel ou tel choix d'orientation? Quelles opportunités sont à ma portée?" Voilà des questions que les jeunes bruxellois se posent sur leur avenir sans que notre système actuel ne daigne les aiguiller dans ce questionnement.

Jean-Pierre Schaeken Willemaers

Actuellement en raison, entre autres, du coût d'investissement élevé des réacteurs de grande puissance, de la nécessité de servir des réseaux électriques de faible capacité, voire la recherche d'indépendance d'industriels soucieux d'assurer la sécurité de leur approvisionnement électrique, une tendance se dessine pour des unités plus simples et de puissances nettement plus faibles. Elles peuvent être installées indépendamment ou en vue de constituer progressivement un ensemble de capacité plus élevée par addition successive d'unités supplémentaires.

Lire la chronique d' Amid Faljaoui

Pendant que notre ministre de la santé nous fait peur en nous prédisant le chaos à cause du variant OMICRON, le monde continue d'évoluer en dehors des grands titres des médias.

Carte blanche

Ca y est, l'ombre de la faillite replane pour les entrepreneurs qui ont bénéficié d'un moratoire des autorités pour les soutenir dans l'adversité provoquée par la pandémie. Un sursaut dans les citations depuis les deux derniers mois de l'année dernière donnent à penser que le nombre de faillites va repartir à la hausse dès cette année.