Les prix sur les marchés de gros ont encore augmenté de 20% mercredi. Les traders parlent de "hauteurs absurdes" et craignent que l'approvisionnement en gaz et en électricité ne devienne encore plus cher en novembre.

L'étroitesse du marché de l'énergie entraîne des prix records depuis plusieurs semaines. Lundi, il a été annoncé que le gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été approvisionné en gaz naturel pour la première fois. C'était un test. On ne sait pas encore quand le gazoduc sera effectivement mis en service.

Les prix sur les marchés de gros ont encore augmenté de 20% mercredi. Les traders parlent de "hauteurs absurdes" et craignent que l'approvisionnement en gaz et en électricité ne devienne encore plus cher en novembre. L'étroitesse du marché de l'énergie entraîne des prix records depuis plusieurs semaines. Lundi, il a été annoncé que le gazoduc Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, a été approvisionné en gaz naturel pour la première fois. C'était un test. On ne sait pas encore quand le gazoduc sera effectivement mis en service.