Après des débuts assez laborieux, l'année 2021 s'est terminée en beauté sur le marché immobilier du Coq-Wenduine. Selon les chiffres des notaires, les ventes ont forci de 7,6% par rapport à 2020. "L'année 2022 a bien démarré, lance Ives Loockx de l'agence ERA Servimo. Il ne devrait pas y avoir de grosses différences avec 2021 si ce n'est une offre légèrement accrue. Certains propriétaires ne manqueront pas de profiter du contexte actuel favorable. Les prix continuent à culminer alors que l'avenir semble toujours aussi incertain."
...

Après des débuts assez laborieux, l'année 2021 s'est terminée en beauté sur le marché immobilier du Coq-Wenduine. Selon les chiffres des notaires, les ventes ont forci de 7,6% par rapport à 2020. "L'année 2022 a bien démarré, lance Ives Loockx de l'agence ERA Servimo. Il ne devrait pas y avoir de grosses différences avec 2021 si ce n'est une offre légèrement accrue. Certains propriétaires ne manqueront pas de profiter du contexte actuel favorable. Les prix continuent à culminer alors que l'avenir semble toujours aussi incertain." Selon les données des notaires, la recrudescence d'activité ne s'est toutefois pas soldée par une augmentation de prix. Le prix médian d'un appartement au Coq-Wenduine s'est stabilisé à 200.000 euros en 2021, contrairement aux prévisions d'Ives Loockx. "Au terme du premier confinement, la ruée sur l'immobilier à la côte a provoqué une hausse des prix immédiate, tendance qui s'est poursuivie en 2021. En 2022, l'évolution des prix ralentit quelque peu." Autre constat: Le Coq et son entité limitrophe Wenduine sont deux marchés différents, tant au niveau des prix que de leur évolution.La Concession, le quartier des villas du 19e siècle entre la digue du Coq et la route Royale, est hors course. "C'est un marché à part entière, avec des prix nettement supérieurs aux autres quartiers du Coq, souligne Ives Loockx. La digue du Coq est elle aussi relativement unique car le nombre d'étages y est strictement limité. Et comme la promenade est assez courte, l'offre est limitée. A Wenduine, la digue est ponctuée des sempiternels blocs d'appartements de huit étages, ce qui explique la différence de prix de plus de 25%." En ce qui concerne le marché du bâti neuf, les chiffres du bureau d'études de Crombrugghe & Partners témoignent d'une solide augmentation de prix au Coq-Wenduine: + 11,4% sur base annuelle à 3.900 euros/m2, soit la plus forte hausse dans le segment du foncier neuf après Ostende (+ 12,8%).Même si de Crombrugghe & Partners exclut les prix extrêmes de ses analyses, les statistiques doivent être prises avec des pincettes pour un marché de taille aussi réduite, selon David Degroote, co-CEO du groupe immobilier Degroote. "Certains projets peuvent faire une énorme différence au niveau des statistiques", assure-t-il. En 2021, Degroote a démarré la vente de la résidence One Beach, un immeuble de neuf appartements en front de mer. "Un énorme succès, dit David Degroote. Nous avons vendu huit appartements en 10 jours au prix moyen de quasi 2 millions d'euros. Les candidats acheteurs se bousculaient au portillon." Ce succès en dit long sur l'attractivité du Coq, la pénurie de l'offre et l'absence de dynamisme dans la station balnéaire, précise David Degroote. "Le Coq est une commune magnifique et la Concession est unique en son genre sur le littoral, ajoute-t-il. Une particularité qu'il faut entretenir, assurément, mais pas au détriment des rénovations indispensables. Dans la Concession comme ailleurs, certaines villas ne sont plus entretenues correctement. Certaines sont carrément délabrées. La solution de la démolition et la reconstruction doit pouvoir être envisagée. Dans le respect du style et de la spécificité de la Concession évidemment."