Un récent voyage dans la Bresse en France nous a fait rencontrer Dimitri De Cuyper. Le Gantois est CEO d'un groupe appelé Pleasures qui, entre autres, produit aussi de la bière et du champagne, élève des huîtres, des porcs de Bayeux et gère deux restaurants en Belgique : Het Pakhuis à Gand et la Quincaillerie à Bruxelles. Avec sa ferme Le Devant, à côté de Louhans, c'est le seul Belge qui élève des volailles détentrices de l'AOP Volaille de Bresse.
...

Un récent voyage dans la Bresse en France nous a fait rencontrer Dimitri De Cuyper. Le Gantois est CEO d'un groupe appelé Pleasures qui, entre autres, produit aussi de la bière et du champagne, élève des huîtres, des porcs de Bayeux et gère deux restaurants en Belgique : Het Pakhuis à Gand et la Quincaillerie à Bruxelles. Avec sa ferme Le Devant, à côté de Louhans, c'est le seul Belge qui élève des volailles détentrices de l'AOP Volaille de Bresse.Fort d'un vieux souvenir plutôt positif, nous sommes donc retournés dans cette vraie fausse Quincaillerie, non loin de la place du Châtelain à Bruxelles. L'endroit est gigantesque mais en ce samedi soir d'avant confinement, le restaurant fait salle quasi doublement comble. Le décor n'a pas pris une ride avec son escalier central, son horloge digne de 1984 de Georges Orwell, ses petites tables dans l'immense galerie étroite en U, ses lampes aux abat-jours verts, son zinc rutilant et son banc d'écailler avec bar à huîtres. Fort heureusement, à la Quincaillerie, la cuisine est à l'aune de cet inimitable décor. Une cuisine de brasserie qui fait la part belle aux options d'excellence et de qualité de Dimitri De Cuyper. Evidemment, les produits Pleasures s'y taillent la part du lion avec un hamburger de porc de Bayeux, cheddar, bacon fumé et sauce au poivre noir (21 euros) ou le poulet de Bresse AOP décliné en vol-au-vent (25,50 euros - 31 avec des ris de veau), en salade César (23 euros), en demi-poulet grillé, compote de pommes et frites (29 euros) et, en entrée, en croquettes avec épinards et champignons en saumure. Des plats généreux et bien exécutés. Depuis les différents changements de propriétaire des Brasseries Georges, l'amateur de fruits de mer trouve, à la Quincaillerie, une alternative de choix. Depuis son banc d'écailler où se retrouvent neuf sortes d'huîtres différentes dont l'irlandaise Kara Savi affinée pour De Cuyper par Véronique Gillardeau, le restaurant propose des plateaux d'une qualité irréprochable, dont le "royal", avec des huîtres, des amandes, des crevettes roses et grises, des langoustines, des bigorneaux, des bulots, du tourteau et du homard (125 euros pour deux). Une adresse à (re)découvrir quand le confinement sera levé.