Coup de tonnerre pour Uber. La régie des transports londoniens, Transports for London, n'a pas renouvelé la licence d'exploitation de l'opérateur VTC. Cette dé...

Coup de tonnerre pour Uber. La régie des transports londoniens, Transports for London, n'a pas renouvelé la licence d'exploitation de l'opérateur VTC. Cette décision prendra effet le 30 septembre, date de péremption de l'actuelle licence. Uber a l'intention de faire appel de cette décision et a déjà engagé un ténor du barreau à cet effet. Les 40.000 chauffeurs pourront continuer à travailler tant qu'un jugement n'aura pas été rendu. Transports for London reproche à Uber de ne pas être suffisamment réactif dans la dénonciation des délits et de ne pas suffisamment contrôler leur casier judiciaire. "Je présente mes excuses pour les erreurs que nous avons commises", a écrit le DG d'Uber Dara Khosrowshahi dans une lettre ouverte adressée aux Londoniens en début de semaine. par Bastien Pechon