A l'heure où l'administration Trump est en passe de réinstaurer des sanctions économiques à l'encontre de l'Iran, le groupe français Total vient de signe...

A l'heure où l'administration Trump est en passe de réinstaurer des sanctions économiques à l'encontre de l'Iran, le groupe français Total vient de signer un méga contrat avec ce pays. Rien de surprenant : il s'agit de la confirmation d'un pré-accord déjà scellé l'hiver dernier. Ce contrat porte sur l'exploitation d'une parcelle - la n° 11 - du gigantesque gisement gazier de South Pars qui se situe au milieu du golfe Persique. Il est d'ailleurs partagé entre l'Iran et le Qatar. Tirer du gaz de cette parcelle coûtera quelque 4,8 milliards de dollars. Total disposera de 50,1 % de la société d'exploitation, pour 30 % au chinois CNPCI et 19,9 % à l'iranien PetroPars. La production servira à alimenter le marché domestique iranien. Par Jean-Christophe de Wasseige