La zone Lille-Courtrai-Tournai-Valenciennes, baptisée Eurométropole, a été créée en 2008 pour favoriser la coopération transfrontalière entre 152 communes belges et françaises. Le Next Festival est la résultante culturelle de cette belle idée où cohabit...

La zone Lille-Courtrai-Tournai-Valenciennes, baptisée Eurométropole, a été créée en 2008 pour favoriser la coopération transfrontalière entre 152 communes belges et françaises. Le Next Festival est la résultante culturelle de cette belle idée où cohabitent théâtre, danse et performance. Il se tient cette année sur 24 jours via 39 spectacles dans 20 lieux. On est dans le registre de l'audace, de la modernité et de l'intrépide. Comme le Bad Translation du Catalan Cris Blanco imaginant d'oublier le numérique pour revenir au bon vieux système analogique, remplaçant le Mac par du bric et du broc, les fichiers digitaux devenant des bouts de carton (les 15 et 16 novembre à Valenciennes). A Tournai, le No One de la Cie Still Life, visite un thème cousin avec l'histoire d'une panne d'un car de touristes qui ont également perdu leur téléphone et ne peuvent donc appeler les secours (19 et 20 novembre). Toujours au registre routier détourné, Die Kinder der Toten à Courtrai est un film (muet) de la compagnie américaine Nature Theater of Oklahoma dans lequel une femme accidentée réveille les morts dans l'Autriche sous occupation nazie (21 novembre). Une lubie certes mais le Next en propose de nombreuses autres.