Au lendemain de Noël, des centaines de Kosovars ont accroché des cravates et quelques chemises au ...

Au lendemain de Noël, des centaines de Kosovars ont accroché des cravates et quelques chemises au grillage entourant le bâtiment du gouvernement. Ils protestaient contre la décision du Premier ministre Ramush Haradinaj de doubler son salaire mensuel de 1.500 à 3.000 euros alors que le salaire moyen n'est que de 350 euros au Kosovo. Pour se justifier, il a eu cette drôle de formule : " Je suis obligé d'avoir une cravate, je ne peux pas sortir n'importe comment, je dois avoir une chemise "