L'offre d'appartements neufs en province de Luxembourg reste dans des standards élevés, flirtant comme c'est le cas depuis deux ans avec la barre des 40.000 m2 de projets en cours de commercialisation (38.477 m2). La répartition du stock est toutefois à nouveau relativement inhabituelle, Arlon n'étant plus le maillon fort de la province. Si son stock a doublé par rapport à avril dernier, il reste bien en deçà de son rythme de croisière de ces quatre dernières années.
...

L'offre d'appartements neufs en province de Luxembourg reste dans des standards élevés, flirtant comme c'est le cas depuis deux ans avec la barre des 40.000 m2 de projets en cours de commercialisation (38.477 m2). La répartition du stock est toutefois à nouveau relativement inhabituelle, Arlon n'étant plus le maillon fort de la province. Si son stock a doublé par rapport à avril dernier, il reste bien en deçà de son rythme de croisière de ces quatre dernières années. Les prix sont en hausse de 7% en un an. Un sursaut puisqu'ils n'avaient plus évolué pendant deux ans. L'appartement type d'une superficie de 90,5 m2 s'élève à 235.300 euros, selon les derniers chiffres fournis pour Trends-Tendances par le bureau d'analyse immobilière de Crombrugghe & Partners. Si le marché arlonais reprend quelques couleurs, passant en six mois de 49 à 95 appartements en cours de commercialisation, cette proportion reste inférieure au rebond de ces trois dernières années qui semblait amorcer une nouvelle ère. La problématique de la délivrance des permis de bâtir semble ralentir le développement de nombreux projets. Parmi ceux en cours, il y a de nombreuses fins de commercialisation et peu de nouveaux projets. L'écoquartier de Shoppach (213 appartements), la reconversion d'une ancienne carrière inexploitée depuis 1990 située en périphérie d'Arlon, fait figure d'exception avec la Résidence L'Orée du Sud (Habitat +). Alors qu'il ne reste que quelques appartements dans une série de projets tels que les Chanoinesses (Houyoux), la Résidence Callemeyn (Schintgen Eco Invest), le Clos de Neufchâteau (Danilith), la Résidence l'Auberge et la Résidence Clos des Salines (Sisac). En matière de prix, ils ont bien évolué en un an (+ 5%) alors que cette hausse est de 10,5% en deux ans. Ils restent les plus élevés de la province et s'affichent à une moyenne de 2.815 euros/m2. Le district de Luxembourg-Nord reste le plus fourni de la province. Le nombre d'appartements en cours de commercialisation baisse quelque peu (de 225 à 179 unités) mais se maintient à un niveau élevé. Les prix connaissent une belle augmentation en un an (+ 7%) après une relative stagnation ces trois dernières années. Bastogne, Durbuy et Marche-en Famenne tirent toujours ce district vers le haut, avec un accent particulier pour cette dernière. Parmi les projets en cours de commercialisation, on peut citer la Résidence Amplitude (Habitat +) et la Résidence Ravel (Devlop) à Bastogne de même que les Hauts de Marche (Thomas & Piron), la Résidence Bastogne (Atland), Le Chancelier (Habitat +), Central Park (Houyoux), les Hauts de Marche (Thomas & Piron) et Marloie (Prologe), tous à Marche-en-Famenne. Sans oublier la Résidence Santorin (Batifer) et la Résidence Armonia (Eléments projets) à Durbuy de même que les jardins de la Salm (Hobeco) à Vielsam. L'offre du Luxembourg-Sud diminue quelque peu, passant de 202 à 151 appartements en cours de commercialisation. C'est lié au fait que les projets se vendent bien. Les prix connaissent une hausse plus importante que la moyenne provinciale, avec une augmentation de 11,5% par rapport à l'an dernier et de 14% en trois ans. La plupart des projets se concentrent comme d'habitude à Libramont, Bertrix et Neufchâteau. De nouveaux développements font par contre leur apparition à Libin et Vaux-sur-Sûre. Parmi les projets en cours de commercialisation, on peut citer le Domaine Vicinal (Thomas & Piron), la Résidence Recogne, Naxos (Batifer), la Résidence Orphée et Les Hirondelles (Bati Bien) à Libramont, la Résidence de la Vierre, les Chasseurs ardennais et la Résidence Bardot à Bertrix, la Résidence Ciotat (Habitat +) et la Résidence Longlier (Maisons Baijot) à Neufchâteau, la Résidence Helios (Sibret Habitat) à Vaux-sur-Sûre ou encore la Résidence Renaissance (Habitat +) à Libin.