"Avec ce troisième titre d'ambassadrice, chacun de nous aura son trophée", sourit Joël Roberty qui dirige l'entreprise familiale aux côtés de ses frères Serge et Jean-Luc, administrateurs. Déjà lauréate en 2020 et 2021, Roberty réalise en effet la passe de trois, prouvant qu'une Gazelle peut non seulement courir vite mais également longtemps. Et cela à un âge respectable puisqu'elle fêtera ses 75 ans d'existence l'an prochain. "Nous avons un peu marqué le pas en 2020 avec un chiffre d'affaires en recul par rapport à 2019, de 9,8 à ...

"Avec ce troisième titre d'ambassadrice, chacun de nous aura son trophée", sourit Joël Roberty qui dirige l'entreprise familiale aux côtés de ses frères Serge et Jean-Luc, administrateurs. Déjà lauréate en 2020 et 2021, Roberty réalise en effet la passe de trois, prouvant qu'une Gazelle peut non seulement courir vite mais également longtemps. Et cela à un âge respectable puisqu'elle fêtera ses 75 ans d'existence l'an prochain. "Nous avons un peu marqué le pas en 2020 avec un chiffre d'affaires en recul par rapport à 2019, de 9,8 à 8,9 millions d'euros, analyse Joël Roberty. En 2021, nous devrions tourner autour de 12,5 millions. Nous avons une activité cyclique et quand il y a moins de travail près de chez nous, il faut aller le chercher plus loin." Active tant pour le public que le privé, Roberty a décroché quelques beaux chantiers ces mois écoulés notamment pour le groupe Pierret à Transinne ainsi que pour Marc Coucke à Durbuy. "Nous nous sommes davantage diversifiés et orientés vers le privé, reprend le CEO. Historiquement, notre société travaillait surtout pour le secteur public. Dans les mois qui viennent, notre carnet de commandes est déjà bien rempli. Avec notre activité qui tourne essentiellement autour de la voirie (terrassement, égouttage, poses de conduites d'eau, aménagements, etc.), nous sommes un peu moins sensibles que d'autres secteurs confrontés à la pénurie de matières premières. En outre, nous disposons de notre propre centrale à béton depuis l'année dernière. Nous sommes toutefois attentifs à la hausse des carburants qui nous impacte directement." En 2021, Roberty a également ouvert son centre de tri sur son implantation située dans le parc d'activités économiques d'Idelux de Vaux-Chavanne (Manhay). Le déménagement du site historique de Lamormenil à Vaux-Chavanne a contribué aux bons résultats affichés par l'entreprise familiale. Avec un nouveau hall ultra-moderne, de spacieux bureaux, un atelier mécanique et un vaste dépôt, Roberty s'est doté des outils indispensables à sa croissance. Des bons résultats que la famille attribue également aux collaborateurs dont le nombre n'a cessé d'augmenter ces dernières années. Depuis cinq ans, Roberty a doublé ses effectifs qui s'élèvent actuellement à une cinquantaine de personnes dont de nombreux jeunes. "C'est notre atout numéro un, tient à souligner Joël Roberty. Le succès de l'entreprise repose d'abord et avant tout sur les performances du personnel. Ce sont des gens extraordinaires", déclarent les patrons. Gageons qu'avec les atouts dont elle dispose, Roberty semble bien partie pour encore galoper en tête de nos classements dans les prochaines années. Rendez-vous dans un an.