Le marché immobilier bruxellois surfe à nouveau sur une vague particulièrement glissante ces derniers mois. Le nombre de transactions relevées lors de ce premier semestre est 5,4% plus élevé que lors du premier semestre 2018. Un nouvel élan qui permet de retrouver les standards de 2016 et de 2017. Il témoigne en tout cas de la vitalité du marché qui profite, comme c'est le cas depuis longtemps maintenant, de taux hypothécaires extrêmement bas. Un contexte qui se traduit également dans les données livrées en exclusivité pour Trends- Tendances par le bureau d'expertise de Crombrugghe & Partners et qui sont relatives aux prix des appartements existants (à partir de 85.000 annonces immobilières publiées ces trois derniers mois sur le site Immovlan.be).
...