ING Belgique a publié la semaine dernière d'excellents résultats. La banque a en effet engrangé l'an dernier un bénéfice brut de 948 millions d'euros, soit près de quatre fois le chiffre enregistré en 2020 et même un niveau supérieur à 2019 ...

ING Belgique a publié la semaine dernière d'excellents résultats. La banque a en effet engrangé l'an dernier un bénéfice brut de 948 millions d'euros, soit près de quatre fois le chiffre enregistré en 2020 et même un niveau supérieur à 2019 (805 millions). L'entreprise semble donc être en phase avec ses nouvelles ambitions et la stratégie annoncée l'an dernier. Pour la première fois depuis trois ans, la banque orange a vu ses revenus progresser (+7% sur un an), pour franchir la barre des 3 milliards d'euros. La machine hypothécaire a tourné à plein régime: un tiers de prêts immobiliers en plus. Les crédits verts destinés aux grandes entreprises ont triplé tandis que les commissions sur les produits d'investissement et les comptes ont, elles aussi, fortement augmenté (+ 23%). D'un autre côté, les coûts sont restés sous contrôle avec, notamment, un recul des frais opérationnels. Cela s'explique notamment par une réduction graduelle du réseau à 405 agences mais aussi, bien sûr, par la poursuite de la forte croissance de ses services bancaires digitaux et à distance: 615 millions de sessions de visiteurs (+ 13%) dans l'application ING Banking, vers laquelle les clients ont désormais migré.