Google lance des oreillettes connectées. Baptisées Pixel Buds, en référence au nouveau smartphone de la marque (Pixel 2), elles intègrent l'assistant de traduction Google Translate. Ces oreillettes, qui seront commercialisées au prix de 159 dollars, sont capables de traduire instantan...

Google lance des oreillettes connectées. Baptisées Pixel Buds, en référence au nouveau smartphone de la marque (Pixel 2), elles intègrent l'assistant de traduction Google Translate. Ces oreillettes, qui seront commercialisées au prix de 159 dollars, sont capables de traduire instantanément 40 langues étrangères, dont le français. Parfois raillé pour ses capacités limitées, Google Translate a fait des progrès spectaculaires au cours des derniers mois, comme nous vous l'expliquions dans notre dossier consacré aux technologies de la traduction (Trends-Tendances du 13 avril 2017). Grâce à son intelligence artificielle basée sur les réseaux neuronaux, le logiciel de Google se réfère à des éléments de contexte, plutôt que de réaliser des traductions mot à mot. Résultat : des performances plus élevées qui se rapprochent petit à petit des traductions humaines. Pour améliorer la fluidité des conversations via ses oreillettes connectées, Google a dopé la vitesse de calcul de son assistant. Le géant du Net promet un délai d'une seconde à peine pour obtenir la traduction d'une séquence orale de 20 secondes. Google vient également de dévoiler une mise à jour de son logiciel WaveNet, qui reproduit désormais la voix de manière beaucoup moins hachée et robotique qu'auparavant. Ces avancées laissent entrevoir un futur où nous pourrons dialoguer sans effort avec un Chinois, un Russe, un Portugais ou un Indonésien. G. Q.