Derrière le quatuor de grandes banques qui domine le paysage financier belge, il y avait jusqu'à présent un outsider, Argenta. Il y en a maintenant un autre, depuis l'annonce du rachat d'Axa Banque Belgique par Crelan. Crelan met donc la main sur Axa Banque pour 540 millions d'euros, et parallèlement, Crelan Insurance, qui vend principalement des assurances solde restant dû liées aux crédits logement et aux prêts à tempérament, sera transféré à Axa Belgium, la filiale belge d'Axa. Crelan Insurance est évaluée à 80 millions d'euros.
...

Derrière le quatuor de grandes banques qui domine le paysage financier belge, il y avait jusqu'à présent un outsider, Argenta. Il y en a maintenant un autre, depuis l'annonce du rachat d'Axa Banque Belgique par Crelan. Crelan met donc la main sur Axa Banque pour 540 millions d'euros, et parallèlement, Crelan Insurance, qui vend principalement des assurances solde restant dû liées aux crédits logement et aux prêts à tempérament, sera transféré à Axa Belgium, la filiale belge d'Axa. Crelan Insurance est évaluée à 80 millions d'euros. L'annonce doit certes encore être validée par les autorités (la Banque nationale et la Banque centrale européenne) et ne devrait donc être effective qu'à la mi-2020. Mais cette nouvelle était dans l'air depuis que, l'été dernier, Axa avait accepté de mener des négociations exclusives avec Crelan pour vendre sa filiale bancaire belge. Soumis, comme les autres institutions bancaires, à la baisse des marges d'intérêt, à la nécessité d'investir toujours davantage dans la digitalisation et à la hausse des frais en tous genres liés à une réglementation toujours plus sévère, l'ancien Crédit Agricole avait en effet une taille trop petite pour continuer à vivre seul confortablement. Selon le management lui-même, " il fallait manger ou être mangé ". Crelan a donc choisi la première option. En absorbant la banque belge du géant français de l'assurance, Crelan double de taille. Crelan-Axa Banque affiche un résultat pro forma de 125 millions d'euros, près de 1,8 million de clients, un total de bilan de 48,3 milliards et 1.581 employés. A titre de comparaison, Argenta a une taille très similaire, avec un bilan de 48,9 milliards d'euros, et dégage un bénéfice de 174 millions. " Nous avions vite constaté l'opportunité de cette acquisition, commente Luc Versele, le président de Crelan, et nous avons donc bien et longuement préparé le projet. Nos ratios financiers étaient déjà parmi les meilleurs du marché et même après l'acquisition, Crelan reste un groupe financier solvable et rentable. D'autant plus que les économies d'échelle nous permettront également d'améliorer nos résultats à long terme. " Ces économies d'échelle sont en effet la grande question - et la grande inquiétude - des personnes qui travaillent dans les deux banques. Les réseaux cumulés de Crelan et Axa banque comptent en effet 1.141 agences, qui sont toutes tenues par des indépendants. Un réseau clairement surdimensionné si on le compare à celui des quatre " grandes banques " qui fonctionnent avec 600 à 650 agences environ. " Le processus de fusion ne débutera qu'après le feu vert de la Banque nationale, soit au second semestre de l'an prochain. Les conséquences sociales de cette opération n'apparaîtront qu'en 2021-2022. Mais je crains évidemment pour l'emploi ", commente Yves Flamand, permanent du syndicat socialiste Setca.